Marissa Mayer a accordé une interview dans laquelle elle donne de nombreuses informations sur la branche mobile de Google.

Marissa Mayer a rejoint Google lors de ses débuts et est ainsi devenue la première femme ingénieur dans la société. Elle était en charge des « produits de recherche et services aux utilisateurs ». Mais elle a récemment changé de statut pour d’avantage s’orienter vers la localisation et le contenu local. Lors d’une conférence à la SXSW cette semaine, elle a donné des informations sur la localisation et la mobilité. Elle s’est principalement attardée sur des statistiques d’utilisation :

– L’audience de Google Maps est composée à 40% d’appareils mobiles. A Noël et le jour de l’an, cette catégorie a même dépassé les ordinateurs. Il y aurait 150 millions d’utilisateurs mobiles (contre 100 millions en août dernier).

– Google Maps Navigation est le GPS connecté dans l’écosystème. Plus de 19 milliards de kilomètres ont été parcouru en 2010. L’introduction du reroutage selon les conditions de trafic permettrait d’économiser, 2 années à attendre dans les bouchons, chaque année !

– Google Hotpot permet de donner son avis sur des lieux. Plus de 3 millions d’évaluations ont été envoyées.

– Le futur de la recherche va s’orienter vers ce que propose un peu Layar. Plutôt que de devoir écrire : « oiseau avec une tête blanche et un corps noir », il suffirait d’envoyer une photo, pour que le moteur de recherche comprenne ce que vous lui demandez.

– Google Maps pourrait devenir plus intelligent. Par exemple, en donnant l’heure de décollage de votre avion, l’application pourrait vous notifier quand il faudrait partir. Pour cela, les données du trafic, mais aussi de la météo seraient prises en compte.

– Google cherche à améliorer la force du signal et la précision des GPS, plus particulièrement à l’intérieur même des bâtiments.

Source : TechCrunch