SolidEnergy est une startup qui pourrait bien changer le monde des appareils mobiles. La société devrait commercialiser en 2015 une batterie dotée d’une capacité doublée par rapport aux batteries actuelles. Elle serait réservée, dans un premier temps, au smartphone du Projet Ara de Google.

SolidEnergy batterie

La startup SolidEnergy a vu le jour en 2012 au sein du MIT. Elle a réussi à mettre au point une nouvelle technologie de batterie qui remplace l’anode en graphite par une anode miniature en métal, tout en utilisant la technologie lithium-ion habituelle. Grâce à cette modification, la densité serait doublée pour atteindre 1200 watts-heure par litre contre 600 Wh/L pour les batteries utilisant une anode en graphite. Comme on peut le voir sur la photo ci-dessus, la batterie de SolidEnergy de 2000 mAh est largement plus compacte que les batteries d’une capacité équivalente de Samsung ou Xiaomi.

SolidEnergy compte commercialiser sa batterie à destination des smartphones en 2015 grâce à deux partenaires spécialisés dans la construction de ces accessoires. L’entreprise annonce que le Projet Ara de Google sera le premier bénéficiaire de cette technologie. Le smartphone modulaire est la cible idéale puisque l’appareil sera constitué de nombreux modules. Avec des éléments plus compacts, il sera possible d’en intégrer un nombre plus élevé. Pour les smartphones plus conventionnels, il sera également possible de doubler l’autonomie sans modifier leur taille. Ou au choix, réduire leur taille tout en conservant la même autonomie. Dans une interview avec Forbes, Qichao Hu, PDG de SolidEnergy, a indiqué que l’entreprise était en négociation avec les grands noms du secteur et notamment avec Apple.

Les autres domaines ne sont pas oubliés puisque l’entreprise compte proposer cette nouvelle technologie aux constructeurs de voitures électriques. Il faudra toutefois attendre 2017 pour voir ce genre de batteries dans les véhicules puisque le développement est plus long et nécessite de répondre à davantage de problématiques.