Honor lance son programme de bêta test d’EMUI 5.0, son interface constructeur basée sur Android 7.0 Nougat pour le Honor 8. D’abord annoncée pour les utilisateurs internationaux en début de semaine, Honor commence le recrutement pour les utilisateurs français de Honor 8.

emui_5-0

Si vous utilisez un Honor 8, vous serez sûrement content d’apprendre que Honor lance son recrutement pour une phase de bêta test d’EMUI 5.0. Cette nouvelle version de l’interface constructeur, basée sur Android 7.0 Nougat, apporte notamment la possibilité d’utiliser un tiroir d’application. Voici ce qu’il faut savoir si vous comptez y participer.

 

200 heureux élus pour la France

Pour participer à cette première phase de bêta test, il vous faudra être inscrit sur les forums d’Honor et vous inscrire pour le bêta test. Mais cela ne suffira pas, puisque parmi les inscrits, seuls 200 personnes seront sélectionnées pour participer à ce bêta test. Il vous faudra de plus posséder une SIM française, et un modèle Honor 8 ou Honor 8 Premium Européen, repérables à leur numéro de modèle FRD-L09. Enfin, il vous faudra posséder la dernière mise à jour logicielle : FRD-L09C432B131.

 

Une version bêta potentiellement instable

Concernant cette phase bêta, Honor met bien garde les utilisateurs qu’il s’agit d’un logiciel encore non finalisé, et donc susceptible de posséder un certain nombre de bugs. Le constructeur chinois invite donc les utilisateurs à ne s’inscrire à ce programme de test de EMUI 5.0 que s’ils sont prêts à accepter des bugs, ainsi que les faire remonter en anglais, auprès du support de la marque, via une application dédiée.

 

N’oubliez pas de sauvegarder

Si vous souhaitez participer à cette session de bêta test et que vous remplissez les prérequis de la marque, alors vous pouvez vous inscrire via l’application indiquée sur les forums de la marque, ce qui nécessite de se créer un compte. N’oubliez pas de réaliser une sauvegarde de vos fichiers, puisque si la mise à jour n’est pas censée effacer vos données, il s’agit d’un logiciel encore instable, mieux vaut donc être prudent.