Article sponsorisé par Honor

Avec son Project Treble, Google veut améliorer le déploiement des mises à jour d’Android. Une manière pour la firme de Mountain View d’essayer de se rapprocher du rythme impeccable de son concurrent Apple. Mais l’effort doit aussi venir des constructeurs, comme Honor qui a adopté cette solution.

Alors que les produits Apple bénéficient des mises à jour du système d’exploitation de manière synchronisée, on ne peut malheureusement pas en dire autant chez Android. Dans les chiffres parus pour le mois de février par Google, il apparaît que seul 1,1 % des smartphones tournant sous Android sont passés à Android Oreo (8.0 et 8.1), 6 mois après son apparition sur les smartphones Nexus et les Pixel de première génération.

Une répartition très inégale donc, puisque de nombreux smartphones tournent avec une version ancienne, voire très ancienne d’Android. Mais les choses semblent changer puisque Google a annoncé l’arrivée du Project Treble, intégré aux smartphones livrés nativement avec Android Oreo.

Project Treble : Google veut diminuer le fossé qui le sépare d’Apple

Concrètement, le système d’exploitation est fractionné de cette manière : d’un côté on trouve l’OS Android, et de l’autre l’interface ajoutée par le fabricant de téléphones et/ou l’opérateur. Auparavant, ces deux parties étaient mêlées l’une à l’autre, ce qui rendait plus difficile l’implémentation des mises à jour par les fabricants. Il fallait modifier à la fois le code du système d’exploitation, mais aussi celui de l’interface. Dorénavant, les constructeurs n’auront qu’à modifier la partie où se trouve l’OS Android, ce qui leur facilitera la tâche.

Et à ce petit jeu de l’implémentation de Project Treble, Honor fait partie des bons élèves. Tout d’abord, l’intégration de Project Treble est obligatoire pour les smartphones livrés avec Android Oreo. C’est notamment le cas des Honor 9 Lite et Honor View 10. Rien d’extraordinaire ici donc puisque Project Treble est requis, mais c’est un bon point, car ces deux smartphones risquent d’être très présents sur le marché cette année.

Honor ajoute Project Treble à des smartphones de l’ère pré-Oreo

Mais là où Honor fait très bonne figure, c’est concernant les smartphones sortis avant l’ère Oreo. On pense notamment aux Honor 8 Pro et Honor 9. Ces derniers ont été livrés avec Android Nougat, mais ont quand même reçu la compatibilité avec Project Treble en même temps que la mise à jour vers Oreo, alors que rien n’obligeait Honor à le faire. D’autres téléphones ont d’ailleurs subi le même traitement : comme l’Essential Phone, les Huawei Mate 9, Mate 9 Pro, P10, P10 Plus, etc. Une courte liste donc, dans laquelle la communauté a noté de grands absents, dont des smartphones très populaires.

Même si l’ajout du Project Treble va faciliter le déploiement des mises à jour pour les téléphones compatibles, il est important de noter qu’elles seront toujours dépendantes du bon vouloir des constructeurs. C’est maintenant aux marques de nous montrer qu’elles souhaitent jouer le jeu entièrement, en déployant les nouvelles versions d’Android plus rapidement qu’auparavant.

Réponse dans la deuxième moitié de 2018, avec l’arrivée d’Android P, dont on ignore toujours le nom complet.

Cet article a été réalisé en collaboration avec Honor. Il s'agit d'un contenu crée par des rédacteurs indépendants au sein de l'entité Humanoid Content, l'équipe éditoriale de FrAndroid n'a pas participé à sa création. Nous nous imposons les mêmes critères pour vous proposer un contenu unique et de qualité.