TCL, le propriétaire de la marque Alcatel One Touch, a officialisé le rachat de la marque Palm au constructeur américain HP. De nouveaux appareils mobiles Palm sont déjà promis.

Palm

La rumeur disait vrai, la marque Palm a bien été rachetée par le constructeur de smartphone chinois TCL à son détenteur actuel, HP. Le communiqué de presse envoyé par TCL dans le cadre du CES 2015 laisse peu de doutes sur les intentions de son nouveau propriétaire chinois : faire renaître la marque et développer de nouveaux appareils mobiles. Et pour se faire, TCL va créer une nouvelle société, Palm Inc, dont les bureaux sont basés aux États-Unis, dans la Silicon Valley et avec une équipe dédiée. Le constructeur chinois compte jouer sur l’image de Palm, encore appréciée par de très nombreux nostalgiques, pour lancer des appareils « encore plus avancés ».

Les prochains smartphones et tablettes Palm, puisqu’il est très probable que ce soit ce genre d’appareils qui seront fabriqués, seront toutefois des produits chinois. TCL compte en effet mettre à contribution sa force de frappe pour produire des appareils Palm, à commencer par son service de recherche et développement, ses usines, sa logistique et ses équipes marketing. TCL précise que l’agenda de sortie et de projet de Palm sera communiqué un peu plus tard dans l’année.

La marque Palm a été rachetée par le fabricant d’ordinateurs HP en 2010. HP avait alors vendu WebOS, le système d’exploitation des appareils Palm, à LG en 2013 afin que ce dernier l’introduise dans ses télévisions connectées. La marque Palm était toutefois restée la propriété de HP, qui a finalement cédé aux sirènes des portefeuilles chinois. L’occasion pour TCL d’ajouter une marque de prestige à son actif, en plus d’Alcatel One Touch.