La HP Sprocket est une nouvelle imprimante mobile pour tirer des « Polaroid » depuis son smartphone.

Après Fujifilm, Polaroid, Kodak ou LG, c’est aujourd’hui au tour de HP de surfer sur la nouvelle vague de la photo instantanée qui déferle depuis quelque temps sur le marché. La marque américaine annonce effectivement la commercialisation en France et en Europe de son imprimante mobile, baptisée « Sprocket ».

La HP Sprocket est une nième imprimante miniature, fonctionnant en Bluetooth et sur batterie. Elle permet d’imprimer en mobilité de petits tirages photo de 5 x 7,5 cm (soit le quart de l’habituel 10 x 15 cm). La batterie promet une autonomie de 30 tirages, à raison de 30 secondes par tirage.

65 centimes le « Polaroid » numérique

L’appareil repose lui aussi sur le procédé d’impression thermique sans encre Zink (pour Zero Ink). Cette technologie ne requiert pas de cartouches donc pas d’entretien, au prix d’une qualité moyenne.

C’est donc essentiellement l’application maison qui distingue une imprimante Zink d’une autre. En l’occurrence, celle de HP est disponible sur Android et iOS, et permet d’ouvrir des photos issues de sa pellicule ou des réseaux sociaux (Facebook, Instagram…), puis, si ce n’est déjà fait, d’ajouter des filtres, des stickers et des cadres fantaisistes.

L’imprimante mobile HP Sprocket sera vendue sur la boutique en ligne du fabricant dès le 1er mars 2017, en noir ou en blanc, avec un jeu de 10 feuilles, au prix de 150 euros. Puis le jeu de 20 feuilles sera vendu 13 euros, soit 0,65 euro/photo. Comme le soulignent nos confrères de Les Numériques, le coût d’impression sera donc inférieur à celui d’environ 1 euro des Fujifilm Instax.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid