HP annonce un nouveau service pour sa gamme de PC de jeu. Il permet de jouer en streaming à ses jeux avec une machine à domicile.

Comme la mode, les nouvelles technologies sont cycliques. Après les grandes heures des terminaux d’accès aux serveurs, puis de l’ordinateur personnel à partir des années 80, avant un retour en force de l’accès à un service distant avec Internet puis le cloud, HP propose de revenir une nouvelle fois à la machine personnelle.

Le cloud à la maison

Le HP Omen Game Stream est en effet un logiciel pour une machine à installer à domicile qui propose de remplacer purement et simplement des services comme Nvidia GeForce Now ou le Blade Shadow que l’on connait en France. C’est donc une machine de jeu HP sous Windows 10 que l’on branchera à sa box, pour y accéder ensuite depuis n’importe quel appareil.

L’idée est que cette machine soit stockée dans une pièce éloignée des lieux de vie du domicile, et que les images calculées soient envoyées sur des appareils plus légers et agréables à utiliser, comme un ordinateur portable, dans le salon ou le bureau.

HP fait appel au service Parsec de streaming local pour cela, qui va encoder la vidéo du jeu en H.264 pour envoyer le flux à la machine distante. HP recommande une connexion constante à 25 Mb/s pour jouer en 1080p à 60 images par seconde, ou 10 Mb/s pour jouer en 720p à 60 images par seconde. Ces débits sont très simples à atteindre pour un réseau local, mais il faudra une très bonne connexion remontante, probablement un accès à la fibre, pour jouer ailleurs qu’à domicile. La firme aimerait d’ailleurs pousser ce service avec sa nouvelle gamme d’ordinateurs portables connectés en 4G.

Une solution limitée

Malheureusement, la solution ne va pas aussi loin que les concurrents, et seules les machines sous Windows 10 pourront accéder au serveur de jeu. La firme ne prévoit pas d’application sous iOS ou Android pour le moment. Cela reste une machine à installer à domicile, qu’il faudra donc mettre à niveau régulièrement, notamment la carte graphique, et dont il faudra payer la consommation électrique. Autant de tracas que proposent justement de régler des services comme Shadow.

Ce nouveau service sera déployé aux machines de la gamme Omen à partir du printemps.