Apple vient de déposer un recours en justice contre HTC pour violation de brevets. Voic que les premiers détails nous arrivent via les PDF fournis par l’International Trade Commission et la Cour du district du Delaware.

HTC n’a pas encore eu écho de cette procédure autrement que par la presse, et a tout de suite déclaré avoir breveté ses inventions depuis 13 ans.

Les téléphones visés sont sous WIndows Mobile ou encore Android : HTC Dream, le Magic, Hero, Tattoo, Droid Eris, Touch Pro, Touch Diamond, Touch Pro2, Tilt II, Pire, HD2 et Imagio. Il y aurait même le Nexus One, le Desire et le Legend. Un vrai raz de marée.

C’est en majorité Android qui est pointé du doigt : fonctionnement de l’OS, gestion de l’énergie, défilements des listes à l’écran, déverrouillage de l’écran… du n’importe quoi à des choses qui avaient déjà été reprises lors du recours contre Nokia.

Objectif d’Apple, obtenir une injonction permanente pour interdire l’import et la vente sur le sol américain des téléphones HTC, dans lesquels les technologies brevetées sont présentes, mais aussi le triple des dommages et intérêts, et le remboursement des frais de procédures.

Il est difficile d’estimer les répercussions sur HTC, Android et sur le monde de la mobilité d’une telle attaque. Attendons d’y voir plus clair.

Source : MacGeneration