On vous parlait avant hier de l’information comme quoi Samsung aurait dénigré HTC à Taïwan en utilisant des étudiants payés par le coréen. Si dans notre article, on avait déjà relayé les premières réactions de Samsung, le constructeur coréen a réagi plus officiellement aujourd’hui. Dans une déclaration que s’est procuré The Register, Samsung désavoue sa filiale Taïwanaise qui a mal agit.

Capture d’écran 2013-04-18 à 13.15.36

On imagine que le battage médiatique autour de cette affaire n’est pas étranger au fait que Samsung se soit senti obligé de réagir très officiellement. On remarquera d’ailleurs que dans le communiqué transmis par Samsung, il n’est fait mention que « d’incidents » et non de mensonge et de tromperie. Quoi qu’il arrive, Samsung avoue sa faute et on imagine que le constructeur n’est pas prêt de retenter l’aventure.