Suite à la plainte d’Apple contre HTC pour violation de brevets, on attendait la contre-attaque de HTC. Aujourd’hui par la voix d’un communiqué de presse, HTC a annoncé avoir déposé une plainte auprès de la Commission du commerce international et demande l’arrêt de l’exportation et de la vente de l’iPod Touch, de l’iPhone et de l’iPad. Selon HTC, Apple violerait 5 brevets lui appartenant.

« HTC pense que l’industrie devrait être dirigé par une concurrence saine et que l’innovation offre aux consommateurs le meilleur et le plus accessible des expériences mobiles possibles » Commentaire personnel : Apple pense que l’industrie informatique devrait être dirigée et contrôlée par Apple, sans concurrence, ce qui qui offrira aux consommateurs des expériences les plus bridées possibles.

Voici le détails de quatre des 5 brevets mis en cause par HTC :

Brevet # 6,999,800 – Méthode de gestion de l’alimentation d’un smartphone

Brevet # 5,541,988transmetteur téléphonique avec une organisation personnalisée de la mémoire de l’annuaire téléphonique

Brevet # 6,058,183 (PDF) – transmetteur téléphonique avec une organisation personnalisée de la mémoire de l’annuaire téléphonique (idem)

Brevet # 6,320,957 – transmetteur téléphonique avec une mémoire facile d’accès

Pour plus de détails, consultez le document source et sur Engadget – HTC n’a pas encore intenté une poursuite en Cour fédérale, prochaine étape ?

Il me manque des compétence pour analyser cette plainte et ses conséquences, néanmoins il paraît évident que HTC aurait pu aller bien plus loin dans les revendications. Il cherche sûrement à calmer le jeu… Affaire à suivre.