Le constructeur prévoit une baisse de 15 à 30 % de ses revenus au troisième trimestre. Après un semestre difficile marqué par un chiffre d’affaire en baisse par rapport à l’année précédente, HTC n’anticipe pas d’améliorations, pire, le fabricant pourrait enregistrer des pertes opérationnelles.

06139910-photo-htc-one-mini

 

Après deux premiers trimestres délicats, même s’ils sont repartis à la hausse d’un trimestre à l’autre, le constructeur du HTC One devrait voir son chiffre d’affaires baisser au troisième trimestre par rapport au précédent. Les revenus du constructeur devraient chuter de 15 à 30 % selon ses prévisions, et son résultat opérationnel serait même sur le point de passer dans le rouge. Malgré de bonnes ventes de son HTC One qui s’est écoulé à plusieurs millions d’exemplaires entre le mois de mars et le mois de mai, HTC peine à redresser la barre. Sur cette période, la société Australienne Macquarie Securities anticipe une baisse de 40 % des ventes du One au troisième trimestre, qui expliquerait en partie le ralentissement du constructeur asiatique.

Au premier trimestre déjà, la firme avait enregistré son bénéfice net le plus bas depuis 2006. Son chiffre d’affaires s’était alors réduit de près de 40 % par rapport à 2012 en raison notamment du retard de lancement du HTC One. Au second trimestre, les résultats du constructeur s’étaient améliorés avec des profits atteignant un peu plus de 40 millions de dollars, grâce au succès du HTC One. Mais cela n’avait pourtant pas suffi à tirer d’affaire la marque Taïwanaise toujours fragile.

La sortie du HTC One mini devrait améliorer les résultats de la firme à la fin du troisième trimestre mais reste à voir si cela suffira à soutenir durablement le constructeur qui doit faire face d’un côté au géant Samsung sur les marchés matures, et de l’autre à la concurrence de Huawei et ZTE sur le segment du milieu de gamme des marchés émergents.