Oublions un instant la gamme One, chez laquelle le One Max fait couler beaucoup d’encre, à l’instar du One Mini il y a quelques semaines, pour nous pencher sur les Desire. Cette série positionnée en entrée/milieu de gamme s’enrichit d’un nouvel arrivant, le Desire 500, officialisé il y a un mois à Taïwan et désormais officiel en France.

HTC Desire 500

Positionné selon HTC en milieu de gamme, le HTC Desire 500 est supposé permettre « à l’utilisateur de rester connecté à tout moment, grâce à son flux d’actualité, son appareil photo de qualité, ainsi qu’à la fonction multi-tâches« . Pour ce faire, le smartphone propose un écran de 4,3 pouces de définition WVGA (480 x 800 pixels, ce qui représente 217 ppp) sous lequel se cache un processeur certes quadricoeur, mais restant un Snapdragon 200 positionné loin derrière le S800 actuellement en vogue. Le processeur, cadencé à 1,2 GHz, est secondé par 1 Go de mémoire vive, tandis que sa mémoire interne de 4 Go est extensible via une carte microSD jusquà 64 Go.

Le HTC Desire 500, sous Android (a priori Jelly Bean 4.1) associé à l’interface Sense, est compatible avec la 3G/3G+, mais ne monte pas jusqu’au réseau H+. Il est toutefois équipé du Bluetooth 4.0, du WiFi 802.11 b/g/n, et compatible avec le DLNA. Il mise essentiellement sur la photographie, puisqu’il embarque un capteur rétro-éclairé de 8 mégapixels avec autofocus et flash LED secondé par un processeur d’image HTC ImageChip dédié ; ce capteur 28 mm propose une ouverture à f/2.0, et un système Smart Flash se réglant automatiquement sur cinq niveaux de puissance en fonction de l’éloignement du sujet. Il est également possible de filmer en slow motion, mais sans dépasser la HD 720p. Notez qu’un capteur frontal BSI de 1,6 million de points est également inclus. Le tout animé par une batterie de 1 800 mAh dans un corps de 131,8 x 66,9 x 9,9 mm pour 123 grammes.

HTC indique que son Desire 500 sera équipé des nouveautés logicielles découvertes sur son One, c’est à dire notamment son flux d’actualités BlinkFeed affiché sur l’écran d’accueil, mais aussi les Video Highlights, c’est à dire le montage rapide de photographies assuré par le smartphone.

HTC Desire 500

Destiné à ceux qui ne pourront pas investir dans un terminal très haut de gamme onéreux, le Desire 500 sera disponible d’ici le mois de septembre au prix de 249 euros chez les e-commerçants, dans les magasins spécialisés et la grande distribution. Il sera décliné en France en noir ou bleu. Le cap des 250 euros s’impose chez les différents constructeurs mobiles comme une limite à ne pas franchir pour séduire des clients préférant se passer de subvention opérateur ; pour aboutir à ce tarif, HTC fait quelques concessions (pas d’écran HD, pas d’enregistrement vidéo Full HD, mémoire interne de 4 Go) mais ajoute sa marque de fabrique via une touche logicielle et un design rappelant le HTC One de l’an dernier. De quoi convaincre ?