Un score de 36 000 points pour un terminal HTC a été aperçu sur AnTuTu. S’agit-il du prochain porte-étendard de la marque ? À quel processeur carbure-t-il ?

Edit : Il semblerait que le smartphone en question soit vraiment le HTC M8, carburant à du Snapdragon 800 et non pas le 805 et tournant sous Android 4.4 KitKat.

android-antutu-icon-logo-google-play-image-0

Un mystérieux terminal HTC, qui répond au doux nom de 0P6B120, a été aperçu sur le benchmark AnTuTu, réalisant un score record. Cet appareil, qui pourrait être le prochain smartphone phare du taïwanais (HTC One 2 ou HTC M8), a enregistré un score d’un peu plus de 36 000 sur le fameux benchmark. Notons avant tout qu’il ne s’agit là que d’une supposition, soit une information à prendre avec les pincettes d’usage.

HTC-M81

D’aucuns diront que les résultats de benchmarks ne sont pas vraiment les indicateurs les plus aboutis pour évaluer la performance d’un smartphone. Nous allons cette fois mettre de côté notre scepticisme et prendre ce résultat tel qu’il est.

Pour l’heure, seuls les derniers smartphones haut de gamme (Samsung Galaxy Note 3, Sony Xperia Z1, LG G2, entre autres) affichent des scores compris entre 33 et 35 000 sur AnTuTu. Le HTC M8, en considérant que c’est véritablement à lui que l’on a affaire ici, pourrait donc embarquer un nouveau SoC de quatre ou huit coeurs. Pour justifier cette performance, il lui faudrait peut-être embarquer le dernier Qualcomm répondant au nom de Snapdragon 805 sous architecture Krait 450 et officialisé il y a quelques jours seulement. En effet, ce processeur doit être 40 % plus performant qu’un Snapdragon 800 en terme de performance graphique, ce qui pourrait expliquer ce score qui est sans commune mesure avec les résultats réalisés par le HTC One actuel doté d’un Snapdragon 600 remontant un score de 25 000 points environ.

Quoi qu’il en soit, HTC devrait prendre en considération les choix des concurrents qui pourraient griller la politesse au taïwanais en installant des SoC surpuissants comme le Tegra 5 de Nvidia ou encore les puces octocœurs de Mediatek sur leurs smartphones dès l’année prochaine.

phpyyktrr