Aucune conférence de présentation HTC n’est encore prévue à se jour, mais l’on connait (presque) déjà les caractéristiques de ses prochains produits. À commencer par un M8 vraisemblablement baptisé One 2 ou One Plus… et son petit frère, le HTC One Plus Mini. Si HTC promet de se concentrer en 2014 sur l’entrée et le milieu de gamme symbolisé par sa série Desire, il n’est pas question pour le moment de mettre un terme à sa lignée One.

HTC One mini

Le HTC One mini actuel.

HTC ne se contentera-t-il pas d’un premier One pour inaugurer sa saison 2014 ? Alors que les derniers terminaux annoncés par la marque, hormis le One Max datant de la fin 2013, ne sont autres que des Desire, le prochain « mini » de la marque serait estampillé One Plus. Autrement dit, selon @Evleaks qui livre les informations qui nous intéressent, HTC ne préparerait pas un, mais deux smartphones pour les prochains mois.

Pour le moment évoqué sous le nom de HTC M8 mini, l’appareil serait animé par un processeur Snapdragon 400 de Qualcomm déjà vu dans le premier One mini (lire notre test). Ce n’est donc pas exactement là qu’il faudrait chercher l’amélioration, mais plutôt du côté du format, qui passerait à 4,5 pouces pour une définition d’écran HD 720p. La mémoire interne de l’appareil ne dépasserait pas 1 Go, mais son espace de stockage, toujours à 16 Go, serait désormais extensible grâce à une carte micro-SD… Une nouveauté chez HTC, chez qui l’option n’est apparue que sur le One Max, dans la série au design aluminium. Autre changement d’importance, le capteur photo : @Evleaks relève la présence d’un capteur de 13 mégapixels à l’arrière et d’un autre de 5 millions de points en façade. Cela signifierait donc que la marque abandonnerait chez son milieu de gamme le capteur UltraPixel (4 millions de points) pour un capteur photo plus standard, mais à la meilleure définition en cas de zoom.

Le M8 mini devrait bénéficier des dernières nouveautés logicielles de HTC et Google, à savoir l’intégration d’Android KitKat en versions 4.4.2, mais aussi l’interface Sense 6.0 marquée par la présence des boutons de contrôle sur l’écran. On peut donc imaginer que si le Taïwanais propose un smartphone semblable à ce qui est actuellement envisagé, l’absence de boutons capacitifs permettra d’économiser sur la coque l’espace nécessaire à l’extension de son écran, de 4,3 à 4,5 pouces. Plus d’éléments au MWC de Barcelone ?