N’essayez plus de réserver un billet d’avion ni d’hôtel pour Barcelone aux alentours des 24-27 février prochains : tout est plein. Pour cause de Mobile World Congress, les foules promettent de se presser aux portes du salon catalan, peut-être même un peu plus que les années précédentes. Car oui, cette édition promet d’être chargée en actualité, et pas qu’un peu.

MWC 2014

La tendance amorcées depuis quelques années se confirme malheureusement au fil du temps : quelles que soient les marques envisagées, leurs petits secrets ont bien du mal à être gardés jusqu’à la phase finale que représente l’annonce officielle. Fuites orchestrées par les constructeurs eux-mêmes, fournissant les détails manquants aux serial-leakers ou indiscrétions malencontreuses, difficile de statuer. Mais les faits sont là, et le MWC 2014 s’annonce chargé en produits mobiles, lesquels ont joué les grands absents du CES de Las Vegas, en janvier dernier. Qu’attendre de la grand messe catalane ? Faisons le point sur les rumeurs et fuites en tout genre.

 

En vidéo

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

La section consacrée aux annonces du MWC 2014 démarre à 18 minutes et 30 secondes. Un peu d’indulgence, certaines annonces ont eu lieu entre temps… Les affres des rumeurs pré-salons !

 

Samsung et son Galaxy S5… Sera-ce tout ?

Unpacked Event

Samsung avait quelque peu joué en solo ces dernières années, laissant de côté le MWC depuis son Galaxy S2 pour mieux annoncer ses terminaux phares lors d’événements séparés. Pourtant, le prochain appareil de la série sera à coup sûr présenté à Barcelone lors d’un Unpacked Event 5 Episode 1 au titre limpide, pour qui connaît l’historique du Coréen. Ce sera un peu plus tôt que le Galaxy S4 de 2013, annoncé en avril, et un peu moins isolé dans l’agenda du semestre, puisque les concurrents de Samsung iront de leur nouveauté le même jour, mais ce choix permettra à Samsung de proposer dès le printemps un Galaxy S5 tout beau, tout neuf. Doit-on y voir une crainte d’être débordé par des produits concurrents lancés avant le GS5 ou des questions d’approvisionnement ? On n’en saura pas plus… avant l’ouverture du salon.

C’est le 24 février à 20h que se tiendra l’événement Samsung. Contrairement aux années précédentes, on n’a pas vu apparaître sur la toile le design du smartphone, bien que l’on ait évoqué pour son cas la suppression du fameux bouton home physique. Si elle est peu probable, la taille de l’appareil, elle, devrait tourner autour des 5,2 pouces, pour une définition qui nous a longtemps échappé mais se dirige clairement vers de la 2K (QHD), ce qu’une fuite photo suggère en même temps qu’un capteur photo de 20 mégapixels. De même pour le processeur : si Qualcomm devrait être retenu pour une version internationale, et l’Exynos privilégié sur certains marchés, les benchmarks provisoires parlent d’un Snapdragon 800 qui, s’il est excellent à ce jour, sera dépassé rapidement en cours d’année 2014. Certains fournisseurs assurent que le prochain Snapdragon 805 sera réservé aux grands constructeurs : à coup sûr, Samsung, mais sera-ce pour le Galaxy S5 ? Pour le reste, on attend un capteur photo de 16 mégapixels avec du très probable enregistrement vidéo 4K, 3 Go de RAM, et – éventuellement – des capteurs biométriques. Les fantaisistes idées de scanners rétiniens sont tombées dans les oubliettes, mais celle d’un lecteur d’empreintes digitales est toujours d’actualité, ici placé sur le bouton Home du smartphone, et avec quelques nouveautés logicielles chez TouchWiz. Il se pourrait même que Samsung dote son Galaxy S5 d’une norme d’étanchéité.

Samsung Galaxy S5

Qu’attendre chez Samsung ? Peut-être pas seulement un smartphone.  On parle déjà d’une Galaxy Gear 2 qui viendrait corriger les faiblesses de son prédécesseur, tant en termes logiciels que design. Le salon, après tout, sera celui des smartwatchs, il y a fort peu de chances que les grands constructeurs échappent à la règle. On peut également attendre (enfin…) une montre ou un smartphone tournant sous Tizen, un événement consacré à la plateforme ayant été répéré chez Samsung, de même que de nouveaux appareils sous Windows.

 

Sony signera d’un Z qui veut dire… Sirius ? Z2 ?

Sony sans Ericsson, c’est avant tout un smartphone très haut de gamme par an. Après le Xperia Z, le Xperia Z1 datant de l’IFA de Berlin et son homologue Compact commercialisé depuis le début de ce mois, on s’attend à un Xperia Z2 reprenant les grandes lignes de ses prédécesseurs. Surnommé Sirius et leaké à droite, à gauche depuis quelques semaines, cet appareil devrait suivre les grandes lignes du Galaxy S5, avec un écran d’environ 5 pouces au moins Full HD. Là non plus, les fuites design ne nous aident pas, mis à part une photo (floue au demeurant) montrant un appareil dont l’écran tend vers le borderless. Ce serait là une grande avancée de Sony qui, malgré la qualité de conception de ses smartphones, nous livre systématiquement des terminaux dont les bordures épaisses leur imposent un format plus grand que la moyenne.

Cette excellente avancée devrait être secondée par un appareil photo amélioré, ou plutôt par une application Photo améliorée. Le Xperia Z1 embarquait un capteur photo de 20,7 mégapixels que l’on devrait retrouver sur le Z2, mais avec une capacité à enregistrer des vidéos en 4K et une amélioration au niveau des formats photo pris en charge : au lieu de capturer des photos 16:9 en 8 mégapixels au maximum, on passerait à du 16:9 en 15,5 mégapixels.

Sony ayant présenté son SmartBand au CES de janvier et sa SmartWatch 2 étant encore récente, on doute qu’un wearable device sera au programme. La Xperia Tablet Z date d’il y a près d’un an : aura-t-on une surprise du côté tablettes chez Sony ? C’est probable, certaines fuites ayant déjà évoqué une Xperia Tablet Z2 dotée d’un processeur Snapdragon 800 chez le Nippon.

 

LG cherche son nouveau G

Pas sûr que LG choisisse le MWC 2014 pour présenter son G3, le successeur de son actuel G2. Il sera en tout cas l’occasion pour le Coréen de montrer une foule d’appareils présentés en amont du salon. LG a étalé son jeu aux yeux du public, dévoilant ce jour un LG G2 Mini aux caractéristiques particulièrement revues à la baisse par rapport au G2 actuel, dont il reprend pourtant les codes design. À son côté et nettement plus enthousiasmant, nous pourrons découvrir le G Pro 2, la révision du G Pro lancé en 2013, et dont le format phablette (5,9 pouces) est secondé par un hardware très haut de gamme (Snapdragon 800) et des fonctionnalités photo améliorées.

Et puisqu’il ne faut pas oublier les plus petits budgets, LG a déjà officialisé trois terminaux issus de la gamme L Series III, des L40, L70 et L90, tous dotés de caractéristiques modestes, mais aussi d’un attribut intéressant : ils sortiront tous sous l’OS Android 4.4 KitKat. La question de leur prix et de leur date de commercialisation devra être éclaircie, tout comme ce sera le cas des G Pro 2 et G2 Mini. Espérons que malgré sa volonté d’éviter la cohue du MWC, LG nous garde quelques surprises pour la suite !

 

Un, dos, tres, HTC

All New HTC One

Le HTC One date de mars 2013 ; ce smartphone surnommé M7 devrait être remplacé pour cette édition 2014 par un M8 reprenant globalement son format. On ne parle pas véritablement d’options logicielles de folie, même pas de lecteur d’empreintes, mais plutôt d’un écran un peu plus grand (le One faisait 4,7 pouces) intégrant les commandes tactiles, ce qui permettrait de limiter l’encombrement général de l’appareil. Toujours doté d’une coque en aluminium, il bénéficierait d’un processeur Snapdragon 800, mais aussi d’un double capteur photo (pour mieux maîtriser la profondeur de champ, dit-on) et de l’interface Sense 6.0. Toutefois, nos espoirs de voir ce M8 annoncé au MWC ont disparu devant l’envoi d’invitations pour une conférence HTC le 25 mars prochain, à Londres et à New York. Nul doute que l’appareil y sera annoncé.

Interface M8

Et puisqu’on ne va pas s’arrêter en si bon chemin, pensons à un M8 mini, également surnommé HTC One Mini 2 ou One Plus Mini, lequel pourrait être équipé d’un processeur Snapdragon 400, d’un écran de 4,7 pouces HD 720p, et perdre dans son édition 2014 le fameux appareil photo UltraPixel emblématique de la série One. Quand le M8 embarquerait un UltraPixel amélioré (peut-être 6 mégapixels au lieu de 4), le M8 Mini serait plutôt doté d’un capteur de 13 millions de points plus standard. On peut douter d’une officialisation précédant celle du M8, mais après tout, un salon, c’est aussi fait pour rêver un peu…

 

Le Nokia nouveau à l’approche

Nokia X

Et si Nokia entrait dans la grande et belle famille Android ? C’est bien possible, avec le Normandy ou Nokia X, ce premier smartphone Nokia équipé de l’OS Android. Rien n’est encore confirmé officiellement, mais au vu des différentes fuites qui ont traversé la toile ces dernières semaines, on peut s’attendre à une officialisation au matin du 24 février. Ce Nokia époux X ne devrait pas être destiné à une commercialisation globale, mais être plutôt réservé aux marchés émergents, soit l’Inde, l’Indonésie ou la Malaisie. Il serait équipé d’un écran de 4 pouces à la définition minimaliste, d’un processeur Snapdragon 200, d’un capteur photo de 3 mégapixels… et pourrait être intégré à la série Asha. Les inconnues sont donc nombreuses chez le constructeur de smartphones en cours de rachat par Microsoft, et si Android il inclut, ce sera certainement dans une version modifiée pour laisser de côté les applications de Google au profit des solutions du Finlandais telles que Here Maps, par exemple. Un petit prix est également à attendre : on parle actuellement d’environ 110 dollars.

 

Et les autres ?

Les « grands » constructeurs ne seront pas seuls dans les travées du MWC 2014. On attend également la présence de Lenovo, généralement friand de tablettes tactiles sous Android et d’ordinateurs portables, d’autant plus important qu’il vient d’annoncer le rachat de Motorola Mobility auprès de Google. Et Motorola, justement, sera lui aussi présent, menant une conférence le 25 février mais a priori sans produit particulier à présenter. On devrait donc parler stratégie de marque en compagnie du CEO de la marque, Dennis Woodside.

Motorola

Qui d’autre sera présent ? Evidemment les marques chinoises que nous voyons dans tous les grands salons d’électronique. ZTE sera de la partie, nos réservant certainement un nouveau Grand Memo II ainsi qu’un Open C sous Firefox OS, et peut-être d’autres appareils à découvrir en marque blanche ou pas. Mais aussi Huawei, qui promet des tablettes 7,8 et 10 pouces… voire une montre connectée. Haier sera également sur les lieux, avec une salve d’appareils : on parle carrément d’une dizaine de terminaux mobiles présentés lors du salon catalan. Alcatel One Touch, Wiko et les autres devraient être présents : espérons qu’ils sauront nous réserver quelques surprises. YotaPhone, connu pour son système de double-écran (LDC et e-Ink au dos) quittera sa Russie natale pour les terres catalanes, avec lui aussi un nouveau projet dans ses valises.