HTC va faire plus marketing pour faire de meilleurs chiffres. Une stratégie confirmée à demi-mot par le responsable de la branche sud-asiatique.

peter-chou-nexus-one

Emotion, le HTC Nexus One !

Dans un entretien accordé à The Next Web, Jack Yang, président de la branche sud-asiatique de HTC, a laissé entendre que la firme taïwanaise pourrait miser plus d’argent dans le marketing, afin de booster ses ventes. Une stratégie que l’on connait bien puisque c’est ce que font les deux géants du secteur : Samsung et Apple. Toujours derrière alors qu’il sort des smartphones d’aussi bonne qualité, HTC se fonderait alors dans le moule, mais avec un coté plus terre à terre.

En effet, Yang a expliqué que la firme compte se baser sur l’expérience « sociale » pour promouvoir ses terminaux. Ceci passe par les réseaux sociaux, mais aussi par les blogueurs, eux qui retransmettent à la manière d’un citoyen « lambda » leurs émotions sur un mobile. C’est sur ce genre d’aspect que la firme compte se démarquer de ses adversaires -qui misent sur les célébrités (Samsung) ou leur communauté (Xiaomi)- même si elle met donc beaucoup d’argent en jeu pour les campagnes marketing.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

On a récemment vu Robert Downey Jr, une grosse pointure d’Hollywood, promouvoir le HTC One M8 dans une pub télévisée, chose dont on avait pas l’habitude avant. Yang justifie cela : « Le nom HTC n’est pas synonyme de gros gorille, comme le sont les deux autres. Nous avions besoin de lui, au moins pour teaser le produit aux consommateurs, c’est donc ce qu’il a fait pour nous dans les premiers temps ». Et effectivement, la collaboration avec l’acteur dure déjà depuis de nombreux mois. On a également vu d’autres mains connues tenir un mobile HTC : celles de Gary Oldman par exemple.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

On estime que la firme a investi 1 milliard de dollars dans le marketing pour la campagne du HTC One M8, preuve de son accélération dans ce domaine. Accélération également due au recrutement de l’ancien responsable marketing de Samsung US : Paul Golden.

Une nouvelle recette finalement assumée, et qui n’est pas « too much » comme on dit Outre-Atlantique.