Lancée avec la version de Sense accompagnant le One M7, Zoe était restée l’apanage de la gamme One avant de débarquer il y a quelques semaines en version bêta sur le Play Store américain. C’en est aujourd’hui fini de cette restriction.

Zoe

Zoe pour tous, voilà l’objectif de HTC. La marque, qui menait hier une conférence annonçant ses nouveaux Desire Eye et Re, en a profité pour évoquer un peu plus en détail son offre logicielle. Et puisqu’il s’agissait essentiellement de parler photographie, pas étonnant que le Taïwanais évoque Zoe. L’application, rappelons-le, permet de capturer des photos assorties d’une courte séquence vidéo (trois secondes) et d’assembler automatiquement ces photos animées et des clichés classiques dans des mini-clips. Il est possible d’y ajouter des filtres, de choisir une musique d’accompagnement dans sa bibliothèque personnelle, mais aussi de partager le tout avec ses amis soit directement, soit en passant par les réseaux sociaux. L’upload peut également être réalisé sur le service de partage de HTC, qui autorise l’affichage en modes public ou privé ainsi que les commentaires et likes.

HTC a donc annoncé l’arrivée, effective d’ici quelques jours, de Zoe sur le Play Store, dans sa version 1.0, soit en sortie de bêta. L’app sera gratuite, compatible avec les terminaux dès Android 4.3 et fonctionnera partout, et non plus seulement aux USA.

Pour mieux recruter de nouveaux adeptes de ses produits – et de leur couche logicielle – HTC ratisse dans l’univers du Bugdroid, mais pas seulement. La firme a en effet ajouté que son application serait également disponible sur l’App Store d’Apple d’ici la fin de l’année, avec une interface adaptée à iOS. Avec Android et son concurrents iOS avec Zoe, HTC montre que la Double Exposure, le thème de sa conférence, ne concerne pas seulement la photographie pure et simple : elle se rapporte tout autant à sa stratégie d’ouverture. On attend désormais que d’autres applications emblématiques de Sense fassent leur entrée sur le Play Store.