Les Google Play editions devaient faire partie des appareils le plus tôt mis à jour vers Lollipop. HTC avait d’ailleurs annoncé, à la mi-novembre, l’arrivée de la dernière version d’Android sur les One M7 et M8 GPe, qui depuis doivent s’armer de patience.

HTC One M8 GPe

Bonne nouvelle venant de la branche américaine de HTC, responsable des Google Play edition des One M7 et M8, uniquement commercialisés en Amérique du Nord. Les deux smartphones devaient recevoir Lollipop dès le début de la semaine du 17 novembre qui, pourtant, n’a rien vu venir. Dès le 20 novembre dernier, Mo Versi, responsable produit de HTC, indiquait qu’une nouvelle version du logicielle était nécessaire et contraignait la firme taïwanaise à attendre la validation de Google.

Hier, soit le 1er décembre, rebelote. Alors que HTC attendait que Google lui fournisse un dernier accord avant le déploiement de Lollipop sur ses deux appareils, Mo Versi indiquait sur Twitter :


Encore une fois, la validation n’a pas été accordée par Google mais on peut s’attendre, du moins d’après les déclaration du responsable de HTC, à un dénouement dans les prochaines heures, qui serait synonyme d’un déploiement de Lollipop dans les jours suivants.

De tels retards renvoient aux différents soucis logiciels rencontrés par Google. Entre des problèmes de WiFi, des LED de notification devenant inopérantes ou des bugs touchant la rotation automatique de l’écran, les Nexus semblent avoir essuyé les plâtres de Lollipop. En prenant son temps, en partenariat avec les constructeurs de smartphones et tablettes GPe, Google devrait s’éviter de nouvelles déconvenues en la matière.

À lire : La mise à jour d'Android Lollipop est-elle arrivée trop tôt ?