Pour succéder au One M8 que l’on connaît à ce jour, c’est un HTC Hima (M9) que l’on attend d’ici la fin du premier trimestre 2015. Des déclinaisons de l’appareil commencent à faire parler d’elles, sous le nom de Hima Ace et Hima Ultra.

htc logo

Comme bien souvent depuis la retraite d’Evleaks, le leaker Upleaks se charge de distiller quelques informations au sujet des smartphones appelés à sortir prochainement. Le HTC Hima fait partie de ses chevaux de bataille, en tant que fer de lance de la marque taïwanaise et successeur du One M8. On sait désormais qu’il est inutile de l’attendre au CES de janvier prochain, un événement généralement peu prisé par la marque, et qu’une conférence pourrait intervenir en mars prochain, soit après le MWC de Barcelone, pour la présentation de l’appareil. Ou devrait-on dire des appareils ?

Selon les rumeurs diffusées par Upleaks, il faudra compter sur au moins deux déclinaisons, les Hima Ace et Hima Ultra. Leur nom de code rappelle résolument le HTC One Max, lancé en 2013 et resté depuis sans successeur, tandis que la mention Ace renvoie à une version un peu moins luxueuse du Hima, probablement avec une coque en plastique plutôt qu’en métal.

Alors que le Hima est attendu sous Snapdragon 810, avec 3 Go de RAM, un écran QHD et le support de la 4G de catégorie 6, Upleaks en évoque des déclinaisons équipées par des puces MediaTek, le partenaire de HTC dans le cadre de smartphones à moindre coût. Il semblerait que deux version du Hima Ultra soient à prévoir, dont une spécifiquement dédiée au marché chinois et équipée par MediaTek, tandis que le Ace pourrait n’exister qu’en un seul modèle MTK. Si l’on ne sait rien des puces pour lesquelles HTC aurait opté, on peut du moins espérer qu’il fasse appel aux récents SoC de MediaTek compatibles avec les réseaux 4G. Il pourrait notamment s’agir de l’octo-core MT6595 actuellement intégré au Meizu MX4.