Le constructeur taïwanais HTC a décidé de repousser de quelques jours la commercialisation du One M9 dans son pays natal, un problème logiciel devant être corrigé avant son lancement.

htc-one-m9-announce-fullbleed

Comme l’an passé, les constructeurs semblent suivre le même ordre de présentation et de commercialisation des mobiles. C’est d’abord HTC qui ouvre la marche avec son One M9, et Samsung devrait suivre prochainement en commercialisation son Galaxy S6 et son Galaxy S6 edge. Le LG G4 devrait logiquement être le troisième flagship à poser les pieds sur tous les marchés, en attendant la vague d’officialisation en septembre à l’IFA.

Mais sans risque – a priori du moins – de bousculer le calendrier, le HTC One M9 pourrait avoir un très léger retard. Alors qu’il devait entamer sa commercialisation aujourd’hui à Taïwan, le mobile ne semble pas prêt à être exposé sur les étals. Le constructeur a transmis un e-mail à une agence de presse du pays, expliquant qu’il lancera le produit « aussi vite que possible ». La nouvelle date avancée par la marque est le 20 mars, ce qui ne devrait alors pas impacter la commercialisation de l’objet sur d’autres marchés.

Pour l’explication, il semblerait qu’un problème logiciel handicape actuellement le One M9 et la firme fait en sorte de rapidement corriger le tir. C’est visiblement la partie photo qui est en cause, avec un souci sur les basses luminosités. On évoque également des problèmes de chauffe, mais qui ne semblent pas être à l’origine de ce retard de dernière minute.