La situation financière difficile de HTC fait réagir sa concurrence. Interrogé par Reuters, son concurrent Asus a ainsi confirmé qu’il a déjà songé à racheter la marque.

htc logo

HTC est loin d’être au mieux de sa forme, comme le prouvent ses dernières communications financières, entre révisions à la baisse de ses prévisions pour le deuxième trimestre et excuses auprès de ses actionnaires. Entre mai 2014 et mai 2015, la firme taïwanaise a ainsi annoncé une baisse de son chiffre d’affaires de 48,8 % et a fait état d’une baisse de 20,3 % entre avril et mai 2015. La sortie du One M9 au début du printemps ne semble pas avoir apporté un nouveau souffle à la marque même si, sur certains marchés, elle propose désormais plusieurs déclinaisons intéressantes de son flagship.

Comme toujours lorsqu’une entreprise va mal, les rumeurs de rachat émergent facilement. D’autant plus que les petites phrases des uns et des autres alimentent les bruits de couloirs. Ainsi, le responsable financier d’Asus (Asustek), David Chang, s’est entretenu avec l’agence Reuters. « Notre président a discuté du sujet en interne », a-t-il ainsi déclaré à nos confrères. Et ce sujet, c’est celui d’une éventuelle offre de rachat de HTC par Asus, dont l’activité mobile croît rapidement et dont le ZenFone 2 se vend comme des petits pains.

HTC ne compte pourtant pas se laisser dévorer par son compatriote sans lutter. La firme commercialisera d’ici la fin de l’année un casque de réalité virtuelle prometteur, le Re Vive, et semble attaché à diversifier ses activités en proposant une gamme Re complète. Cher Wang, la CEO de HTC, a en outre promis un « produit héros » d’ici octobre prochain.