Le HTC G2, plus connu sous le nom de T-Mobile G2 et fidèle successeur au T-Mobile G1 porterait-il bien son nom ?

Alors que l’on ne s’y attendait pas, des points intéressants qui peuvent parfois surprendre. Si vous êtes maniaque et à l’affût des dernières technologies, je pense que vous aimeriez connaître le matériel avant de faire une quelconque acquisition.

La première de ces informations cible directement le processeur (CPU) et le chipset graphique (GPU) de l’appareil. On commençait à s’inquiéter sérieusement en voyant tous ces autres smartphones plus puissants, mais ça ne semble plus vraiment le cas.

Alors qu’en est-t-il ? Est-ce le même CPU (QSD8250) et GPU (Adreno200) que le Nexus One et le HTC Desire ?

La réponse est : Non ! Le CPU qu’embarque ce T-Mobile G2 serait la nouvelle architecture MSM7230 qui est aussi cadencée entre 800MHz et 1GHz qui reste de l’ARM v7, mais qui offre des performances bien plus poussées qu’un QSD8250 embarqué dans le Nexus One (comme la lecture en 720p et une sortie HDMI, du Dolby Surround 5.1 et des performances 2d/3d accrues pour la partie graphique…).

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Coté chipset, on aurait là aussi le nouveau GPU Adreno 205 qui est le successeur direct de l’Adreno 200. En terme de puissance, l’Adreno 205 se place aisément au rang d’équivalent face au PowerVR SGX535 (iPhone 4), soit entre le Droid X  (SGX530) et Galaxy S (SGX540), et qui offrirait 4x (soit 300%) de gain de performance comparé à l’Adreno 200.

Pour en venir au second point. Une mine d’or pour les développeurs indépendants et bidouilleurs ? Est-ce le nouveau T-Mobile G1, même si pour les tous premiers passionnés Android, le Dream (G1) reste l’indétrônable face à n’importe lequel des androphones, pourquoi pas le G2 ?

Finalement, on apprend que la ROM (système) du téléphone n’est pas basée sur l’interface HTC Sense comme certains prototypes exposés sur la toile le laissaient croire, mais d’une interface propre sans personnalisation. Peut-t-on penser qu’une autre version sortira sous Sense ? Déjà vu sur l’un des modèles de HTC Magic.

(En passant, un petit clin d’oeil au fond d’écran par défaut du T-Mobile G2. Liste).

En continuant dans ce sens, on apprend aussi que quelques unes des applications d’Android ont été mises à niveau pour leur rajouter des widgets (tel que Google Voice,…), ainsi que l’ajout d’applications supplémentaires par défaut au système comme : Google Finance, Shopper, Translate, MyTracks, Earth, Goggles, Swype, etc… qui seront aussi mises à jour dans les prochaines semaines.

On retrouve également une nouvelle version du kernel et de la partie radio. D’après les testeurs sur Nexus One, on aurait un launcher (bureau) beaucoup plus rapide et optimisé avec plus d’options que l’actuel proposé sur la version Android qui est bien entendu la 2.2 (FroYo).

Coté réseau mobile, on a du HSDPA 14.4M & HSUPA 5.76M qui est une norme 3G plus rapide à la précédente connue (7.2M). Compatible ou pas avec nos réseaux GSM ? Comme le T-Mobile G1, on pense que oui.

D’après une récente fuite chez T-Mobile, TmoNews rapporte à l’aide d’une photo que cet androphone HTC à clavier pointerait le bout de son nez dès la fin septembre, le 29 pour être exact, certains passionnés n’hésiteront pas à se l’importer.

Pour ce qui est d’une sortie en Europe, on en est beaucoup moins sûr, vu qu’à l’heure actuelle rien ne le confirme précisément (sauf prototype et cet article : HTC Vision prévu chez Vodafone).

Alors peut-t-on qualifier ce smartphone de successeur ? Même si en apparence, il n’a pas tous les arguments en sa valeur ?

(J’avais lu « Bar Allemand » ça m’avait bien fait rire, positivement bien sûr).

Sources complémentaires : Cyanogen, AndroidandMe, XDA Developers et imfloflo pour la confirmation et l’apport de quelques informations.

Mais aussi :