HTC serait sur le point de créer une société indépendante entièrement vouée à la réalité virtuelle. Elle appartiendrait encore à HTC, mais n’aurait pas à subir les conséquences d’un marché du smartphone défavorable actuellement au constructeur taïwanais.

HTC croit dur comme fer que la réalité virtuelle sera son sauveur. Au point de se séparer de sa branche dédiée à la réalité virtuelle, celle qui est derrière le casque HTC Vive Pre, pour en faire une société indépendante, mais appartenant encore à HTC. La société taïwanaise serait, selon plusieurs médias taïwanais, en train de consulter ses employés pour leur demander s’ils accepteraient de travailler pour une société indépendante. Une information que HTC n’a toutefois pas officiellement confirmée.

 

Protéger un potentiel relais de croissance

Le but de cette manœuvre semble avant tout financier et stratégique. D’une part, elle permettrait à cette nouvelle entité de ne plus dépendre directement de HTC et donc de ne pas à souffrir des différents plans de restructuration et autres coupes budgétaires que le constructeur de smartphones subit depuis maintenant plusieurs années. Un moyen de mettre à l’abri un secteur prometteur qui a plus que jamais besoin d’investissement. Si HTC venait à couler ou à être revendu — une option sérieusement envisageable vu les derniers résultats —, cette société dédiée à la réalité virtuelle pourrait continuer à subsister.

C’est aussi un moyen pour HTC de montrer qu’il considère la réalité virtuelle comme un secteur important et un comme un relai de croissance. HTC a en effet dans ses cartons le Vive Pre, l’un des casques de réalité virtuelle les plus prometteurs de cette année. Sa sortie est d’ailleurs prévue cette année avec des précommandes qui débuteront dès le 29 février prochain.