HTC a été relativement discret au Mobile World Congress, puisqu’il a décidé de ne pas affronter en face à face les géants que sont Samsung et LG, préférant attendre la toute dernière minute pour semer un indice sur son One M10. Le constructeur taïwanais n’est toutefois pas venu les mains vides à Barcelone et y a présenté sa nouvelle gamme de Desire, mais aussi le prix officiel de son casque de réalité virtuelle.

HTC Vive (4 sur 10)

À 799 dollars, ou 899 euros pour les Européens, le HTC Vive ne sera pas à la portée de toutes les bourses, d’autant qu’il faut à cela ajouter le prix d’un ordinateur assez puissant pour gérer des environnements en réalité virtuelle. Pour mémoire, son principal concurrent, l’Oculus Rift, est proposé à 740 euros, frais de port inclus. Fort heureusement, pour les moins fortunés, il existe d’autres moyens de profiter de la réalité virtuelle, à savoir la VR Mobile, dont les principaux acteurs aujourd’hui sont Samsung avec son Gear VR, et Google avec son Cardboard en carton.

Pour autant, HTC ne rejette pas la possibilité de venir se frotter à ces deux géants dans le domaine de la réalité virtuelle alimentée par un téléphone. Questionné sur le sujet par TechCrunch, Drew Bamford, vice-président de la firme a répondu : « je ne peux pas commenter notre feuille de route à venir, mais vous pouvez imaginer que HTC est porté par le design et l’innovation et que bien sûr cela aurait du sens de travailler sur différents types de produits VR. Et les produits qui allieraient notre activité dans le secteur des smartphones et notre activité VR auraient du sens ».

La VR avant les smartphones

Rien n’est encore acté donc, mais il n’est pas impossible que la marque taïwanaise tente de jouer sur les deux tableaux afin de s’imposer comme l’un des leaders incontestés de la réalité virtuelle. Il faut dire qu’il y a peu encore, Cher Wang, PDG de la société, indiquait que les objets connectés et la réalité virtuelle étaient désormais des domaines plus importants que celui des smartphones. Bien sûr, le mieux serait encore de réussir sur tous les fronts, ce que pourrait aider à concrétiser un casque comme le Gear VR…