Cela n’aura échappé à personne, HTC est dans le rouge depuis de longs mois, et cherche à s’éloigner du smartphone pour mieux se relancer. La réalité virtuelle, par le biais de son casque Vive, est l’un de ses atouts maîtres, et s’annonce comme un produit à succès. De quoi relancer la machine ?

htc-vive

C’est hier que HTC ouvrait les précommandes de son Vive, un casque de réalité virtuelle prometteur, que nous avons essayé à plusieurs reprises et qu’il nous tarde de tester plus longuement. Mais aussi un appareil onéreux, puisqu’à son prix de 899 euros (799 dollars outre-Atlantique), il faut ajouter plus de 73 euros de frais de port pour la France. Les acheteurs du Vive doivent également penser à la configuration du PC auquel ils le relieront, puisque celui-ci devra disposer d’une configuration coûtant environ mille euros. Bref, comme l’Oculus Rift en précommandes depuis janvier, le Vive n’est résolument pas un produit bon marché, et il faudra certainement attendre quelques années avant de retrouver ce type d’appareils dans le salon de joueurs “normaux”.

HTC Vive : on a essayé la nouvelle version du meilleur casque de réalité virtuelle du moment

Reste que d’après l’un des membres de l’équipe en charge du développement de la réalité virtuelle chez HTC, Shen Ye, le Vive rencontre un franc succès. Il évoque des précommandes à hauteur de 15 000 unités en moins de 10 minutes hier, bien qu’aucun chiffre officiel portant sur ses premières 24h de précommandes n’ait encore été dévoilé par HTC. S’il suit le chemin amorcé par Oculus, on peut douter que HTC communique davantage sur le sujet, d’autant qu’un troisième acteur est attendu sous peu dans le monde de la réalité virtuelle : la conférence de Sony dédiée à son PlayStation VR est en effet prévue pour le 15 mars prochain. Mieux vaut donc, pour le Taïwanais, ne pas crier victoire trop vite.