Avec son HTC 10, le constructeur taïwanais a souhaité renforcer sa présence sur le marché des smartphones à destination des audiophiles. Le HTC 10 est certifié audio haute définition, dispose d’une sortie casque avec une bonne puissance, supporte l’audio en 24 bits et intègre des tout nouveaux écouteurs intra auriculaires. Le HTC 10 est-il un téléphone vraiment taillé pour les audiophiles ? Nous avons sorti nos outils pour tenter de répondre à cette question.

HTC 10 (6 sur 13)

Pour le HTC 10, le constructeur taïwanais a misé une bonne partie de son discours marketing sur l’aspect audio du téléphone. Ainsi, le HTC 10 est certifié Hi-Res Audio par la Japan Audio Society, en charge du fameux logo noir et or avec notamment le support de l’audio 24 bits via le DAC et un tout nouveau système d’amplification. Ainsi, on trouve deux amplificateurs : un pour le tweeter – un haut-parleur dédié aux aigus – et l’autre pour le woofer, le haut-parleur destiné aux sons graves. Malheureusement, face au One M9, le son des haut-parleurs du HTC 10 paraît bien fade et trop peu puissant, comme nous l’avons relevé dans notre test.

 

192 KHz ? Non, 48 KHz !

Nous nous sommes armés de notre carte son et du logiciel créé par le développeur François Simond pour l’occasion. Cette application nous permet de déterminer si le smartphone est capable de lire les fichiers haute définition réellement en haute définition. Malheureusement, le HTC 10 sait lire des fichiers échantillonnés à 192 KHz, mais la sortie jack ne supporte que du 48 KHz. Si les fichiers sources sont encodés avec une définition supérieure, ils seront downsamplés, ou upsamplés s’ils sont par exemple encodés en 44,1 KHz.

Le HTC 10 n’est pas le seul dans ce cas, et c’est en fait le cas de tous les smartphones sous Android, y compris le Marshall London. Pourtant, Android supporte bien les hautes fréquences, avec notamment les Pioneer XDP-100R et Sony NW-ZX2.

À lire sur FrAndroid : A-t-on réellement besoin de l’audio HD (24 bits / 192 KHz) sur les smartphones ?

 

24 bits et 1V

Le HTC 10 supporte également les fichiers en 24 bits, mais nous n’avons malheureusement pas pu mesurer ce point. Un indice qui laisse penser que HTC respecte ce chiffre : le constructeur communique sur une tension de 1V pour la sortie audio, soit le même chiffre que les appareils d’Apple, prisés des mélomanes et audiophiles pour leurs bonnes qualités audio.

1V signifie que l’appareil est capable d’alimenter des casques gourmands en énergie tout en assurant un bon volume sonore. Proposer 1V permet également d’assurer les 16 777 216 valeurs différentes des musiques enregistrées en 24 bits, comme nous l’avions déjà expliqué dans notre article dédié à la musique HD. Toutefois, nous avons mesuré une plage dynamique de seulement 111 dB sur les 144 dB offerts sur le papier par les 24 bits. Enfin, pour les plus pointilleux, la distorsion est bonne, avec un résultat qui dépasse les limites de notre carte son.

HTC 10 6

 

Une latence trop élevée

Nous avons aussi lancé l’application de Superpowered qui permet de mesurer la latence du système audio des appareils mobiles. Le HTC 10 a beau être sous Android 6.0.1 Marshmallow, réputé pour être plutôt bon en termes de latence. Malheureusement, on note une latence moyenne de 50 ms sur le circuit audio complet. À titre de comparaison, la Nexus 9 parvient à tourner entre 15 et 25 ms, tout comme les appareils de Samsung avec leur pilote professionnel. Les smartphones et tablettes d’Apple font largement mieux, avec une latence inférieure à 10 ms. À quoi peut bien servir une latence si faible ? À toutes les applications de MAO (musique assistée par ordinateur) et notamment les enregistrements, voire même les groupes qui jouent en live avec des tablettes.

 

Des bons intra-auriculaires

Toujours dans le domaine de l’écoute, un rapide mot sur les intra auriculaires fournis avec le HTC 10 : ils sont bien mieux que la grande majorité des écouteurs livrés avec les smartphones. Les basses sont peut-être un peu trop présentes, comme les médiums comparés aux aigus. Mais ils sont assez confortables et ne saturent pas, à moins bien sûr de les pousser un peu trop dans leurs retranchements. De toute façon, les plus exigeants achèteront une paire d’écouteurs à leur goût.

À lire sur FrAndroid : 6 nouveautés du HTC 10 à retenir : USB Type-C 3.1, Quick Charge 3.0…

Un son adapté à toutes les oreilles

HTC intègre, comme bon nombre de terminaux, un égaliseur. A priori, peu de gens utilisent les égaliseurs, à moins de s’intéresser de près à sa paire d’écouteurs ou son casque. HTC a eu la bonne idée de « forcer » les gens à utiliser l’égaliseur, mais de manière intelligente, pour ne pas se retrouver avec des réglages dignes d’une sono de boîte de nuit. L’utilisateur du HTC 10 peut alors configurer l’égaliseur selon ses capacités auditives, par l’intermédiaire d’un rapide test de quelques minutes. Celui-ci permet de détecter les performances des deux oreilles sur différentes fréquences, pour tenter de corriger le son afin qu’il soit homogène sur toutes les fréquences. Nous avons testé avec des personnes souffrant de troubles auditifs, et ça fonctionne plutôt bien, en augmentant le volume des fréquences imperceptibles.

HTC-audio

Deux profils de correction différents : à droite, pour une personne souffrant de troubles sur l’oreille droite

 

L’enregistrement en 24 bits

Enfin, un rapide mot sur l’enregistrement : HTC parle de la possibilité d’enregistrer les vidéos avec un son doté d’une définition de 24 bits. Cela signifie donc que le téléphone enregistrera davantage de nuances entre les sons forts et les sons faibles. Nous n’avons pas pu réaliser de protocole suffisamment scientifique pour mettre en avant l’apport de cette fonctionnalité. Subjectivement, le support de l’enregistrement en 24 bits depuis les microphones intégrés du HTC 10 nous paraît peu utile, mais il pourrait prendre tout son sens avec des microphones professionnels reliés en UBS au téléphone. Mais qui utilisera le HTC 10 de cette manière ?

 

Notre avis

Au final, HTC a réalisé quelques efforts pour augmenter les qualités audio de son HTC 10. On apprécie ainsi la sortie jack à 1V et le support de l’audio 24 bits. En revanche, le HTC 10 conserve toujours un support d’une fréquence d’échantillonnage unique (48 KHz) comme tous les smartphones sous Android et peine en termes de latence. Le HTC 10 n’est donc pas réellement meilleur qu’un autre smartphone haut de gamme dans le domaine de l’audio, d’autant plus qu’on note un retour en arrière au rayon des haut-parleurs par rapport à son prédécesseur, le One M9.

À lire sur FrAndroid : Test du HTC 10, sans faute et sans folie