Le célèbre lanceur d’applications HTC Sense Home, réputé pour sa qualité, est disponible en bêta sur des appareils non fabriqués par HTC. Découvrons ensemble ce que propose Sense 8.

 

Sense 8 e1

HTC a été l’un des premiers constructeurs à proposer une interface propriétaire dans Android. D’ailleurs, à l’époque où le système était considéré comme une usine à gaz, HTC Sense était une interface bien pensée, jolie et surtout fluide. Depuis, HTC est très fier de son interface propriétaire qu’il ne cesse d’améliorer. A tel point qu’il est arrivé un moment où le constructeur interdisait la reproduction de Sense sur des appareils d’autres marques.

Depuis de l’eau a coulé sous les ponts et la compagnie adopte une stratégie à l’opposée de celle appliquée jusqu’à maintenant. Le constructeur taïwanais met son launcher à disposition de tous les téléphones non HTC. A condition qu’ils aient Android Kitkat (4.4) ou une version supérieure.

HTC propose quelques fonctions pour démarquer Sense du reste des lanceurs alternatifs. Il n’est ici pas question de paramétrer chaque détail, par exemple la taille des icônes ou les animations, comme Nova Launcher.

Les plus

HTC Sense intègre directement un agrégateur de flux. BlinkFeed rassemble les flux des réseaux sociaux et les flux d’information de l’application News Republic. Pour ceux qui lisent beaucoup l’actualité, cette solution à le mérite d’être assez pratique. Elle n’est probablement pas la plus performante ou la plus belle, mais a l’élégance d’être disponible en un effleurement.

Sense8 e2 Sense8 e3

De  plus, dans le tiroir d’applications il est possible de réorganiser ses apps, de les masquer, de les regrouper dans des dossiers et de changer la taille de la grille. Il est aussi possible d’organiser les applications de sorte qu’elles se classent selon leur dernière utilisation, la plus récemment utilisée se trouvant en tête de liste.

L’autre valeur ajoutée de Sense 8, c’est la fonction appelée « disposition libre ». Pour expliquer rapidement, une application est liée à un autocollant affiché sur le bureau. Cet autocollant peut se poser sur n’importe quelle partie du bureau, et ne se positionne pas selon une grille comme avec une icône normale. Inutile de préciser que cette fonction ne parlera qu’à ceux qui aiment personnaliser leurs appareils. Il faut toutefois remarquer que cette fonction n’est pas aussi accessible qu’on l’aurait espéré.

Les moins

En effet, la disposition libre ne fonctionne que grâce aux thèmes. Il faut télécharger un thème compatible avec « disposition libre ». Ce thème modifie alors les icônes, le fond d’écran et apporte avec lui plusieurs autocollants et des nouveaux sons pour le système. Mais pour télécharger un thème, il faut avoir un compte HTC. Une fois passé cette étape, tous les thèmes sont téléchargeables, les plus réussis provenant généralement des labos de HTC.

Autre point noir, qui peut se révéler plus rédhibitoire : la consommation en RAM. Avec BlinkFeed qui tourne en permanence de concert avec le lanceur d’application, une consommation aussi élevée en mémoire vive est prévisible. HTC Sense Home peut prendre jusqu’à 400 Mo de mémoire sur le Xiaomi Mi 5. A titre de comparaison, le lanceur d’application de Xiaomi, qui ne propose rien d’autre que les paramètres de personnalisation basique, prend 76 Mo. Cependant, BlinkFeed peut être désactivé, mais cela retire une fonction intéressante de Sense Home.

À lire sur FrAndroid : Test du HTC 10, sans faute et sans folie

Conclusion

HTC Sense 8 est une interface élégante, fluide, et qui propose quelques fonctions intéressantes. Cependant, il existe énormément d’alternatives qui réunissent ces trois conditions. Et à cause de la consommation de mémoire vive due à BlinkFeed, cette interface est vraiment adaptée aux smartphones récents (ou des hauts de gamme plus vieux). Heureusement, ce volet est désactivable, ce qui permet de faire baisser la consommation aux alentours de 140 Mo, et rend le launcher beaucoup plus léger.

En l’état actuel de la bêta, HTC Sense 8 est fidèle à sa réputation en étant parfaitement stable. Les possibilités de personnalisation inédites, ainsi que l’agrégateur de contenu BlinkFeed, peuvent en séduire plus d’un. Mais on préfère attendre de voir dans quel état sera livrée la version finale avant de conseiller cette interface.

Pour en profiter

Sense 8

 

HTC Sense étant une interface très réputée, il est possible que certains désirent voir de quoi il en retourne sans plus attendre. Pour l’installer sur son terminal , il suffit de télécharger et d’installer ce fichier apk. Pour l’installer, il faut disposer d’un appareil non HTC (sur ces derniers l’installation sera impossible) avec une version Android supérieure ou égale à Kitkat (4.4).