Alors que la crise des mises à jour Android connait un nouveau tournant avec la sortie des Pixel qui fragmentent un peu plus le marché, les yeux de tous sont tournés vers les constructeurs tiers pour savoir qui dégainera le plus rapidement Android 7,0 Nougat. Et à ce petit jeu, HTC pourrait bien ne pas être le dernier.

HTC Bolt Silver evleaks

Chaque année, les premiers smartphones à recevoir la nouvelle version majeure d’Android sont bien évidemment les Nexus, mais c’est ensuite la course pour savoir quel constructeur proposera le premier smartphone à en être équipé nativement ou à proposer la mise à jour. Cette année, LG a frappé un grand coup marketing en annonçant être le premier partenaire de Google à proposer un appareil sous Android 7,0 Nougat, le V20, avant même les Pixel. Il se pourrait que HTC se batte désormais pour obtenir la seconde place.

Fin septembre, Evan « evleaks » Blass dévoilait le HTC Bolt, un smartphone apparemment dépourvu de port jack 3,5 mm. Bien que l’on n’en sache pas beaucoup plus sur ce téléphone, LlabTooFeR, le célèbre développeur souvent bien renseigné lorsqu’il s’agit de la marque taïwanaise, affirme que ce HTC Bolt sera disponible dès sa sortie sous « Android N » (Android 7.0 ou 7,1 Nougat), avec l’interface Sense 8, la version que l’on retrouve sur le HTC 10.

Selon les informations d’evleaks, le HTC Bolt, connu en interne sous le nom d’Acadia, sortirait dès le mois d’octobre. Sa commercialisation est quant à elle prévue dans certaines régions de la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Asie). Il faudra cependant attendre encore un peu pour savoir ce que ce téléphone cache réellement sous sa coque.

HTC partenaire privilégié de Google

Cette rapidité peut s’expliquer par la place qu’occupe HTC auprès de Google. Rappelons que si son nom n’a jamais été mentionné durant la conférence, le constructeur taïwanais est bien à l’origine de la fabrication des Pixel et Pixel XL. On pourrait d’ailleurs aisément imaginer que le HTC Bolt puisse reprendre quelques caractéristiques techniques aux smartphones « made by Google », mais ce n’est là que simple supposition.