Les résultats du quatrième 2016 de HTC sont mauvais. Toujours en déficit, l’entreprise enregistre toutefois une petite amélioration par rapport à l’année précédente. L’espoir peut-il renaître ?

À chaque fois que vient le moment de publier les résultats trimestriels des entreprises, on s’attend à de mauvais résultats de la part de HTC. Le 14 février dernier, l’entreprise taïwanaise a révélé ses résultats du quatrième trimestre 2016 (septembre, novembre, décembre) et cette fois ne fait pas exception.

Sur les trois derniers mois de 2016, HTC a amassé des recettes de 22,2 milliards de dollars taïwanais, soit plus de 679 millions d’euros, mais n’a réalisé aucun bénéfice. Bien au contraire : ses pertes d’exploitation s’élèvent à 3,6 milliards de dollars taïwanais — environ 110 millions d’euros.

Espoir fragile, mais tenace

C’est donc indubitablement mauvais. Mais les fans de la marque ne doivent pas perdre espoir. Comparé aux 4,1 milliards de dollars taïwanais de pertes observées pendant, le quatrième trimestre 2015, HTC peut se féliciter d’avoir réduit ses pertes de 12 % d’une année sur l’autre. Une petite éclaircie que ne manque pas de souligner la firme.

Celle-ci affirme en effet avoir considérablement réduit ses dépenses d’exploitation et met en avant le lancement en novembre du HTC 10 Evo. On peut donc se réjouir de voir que ce pionnier de la téléphonie mobile a réussi à survivre à l’année 2016, alors que c’était loin d’être gagné. Ne crions cependant pas victoire trop tôt. HTC a encore un très long chemin à parcourir avant de rééquilibrer ses finances.

Pour remonter la pente en 2017, HTC pourra peut-être compter dans un premier temps sur ses modèles U Play et U Ultra.

À lire sur FrAndroid : Prise en main des HTC U Ultra et U Play, vont-ils pouvoir sauver le soldat taïwanais ?

Crédit photo : Kārlis Dambrāns