HTC a présenté un nouveau casque de réalité virtuelle, complètement autonome, mais les informations manquent encore à son sujet.

Cette semaine a lieu le salon ChinaJoy, le plus grand salon dédié au jeux vidéo en Chine, et qui gagne de l’importance d’année en année, à mesure que le pays s’ouvre internationalement à ce média. Cette année, HTC était présent au salon pour annoncer un nouveau casque de réalité virtuelle sous la marque Vive, le Vive Standalone.

Un casque de réalité virtuelle mobile autonome et indépendant

Comme son nom l’indique, ce casque ne demande aucun autre appareil. Pas besoin d’y insérer un smartphone comme sur le Samsung Gear VR, ou d’y connecter un PC de jeu comme sur le HTC Vive, le Vive Standalone propose une expérience clé en main.

Cette expérience passe aussi par le VivePort, la boutique d’application maison qui va devoir faire face aux géants du secteur que sont le Play Store, Steam et dans une moindre mesure, l’Oculus Store. À cet égard, HTC fait donc figure d’indépendant et ne renouvelle pas l’accord avec Steam VR, que la firme avait signé pour le premier Vive.

Pour fonctionner de façon autonome, le Vive Standalone intègre une puce Qualcomm Snapdragon 835 qui devrait lui assurer le même niveau de performances que les solutions mobiles Daydream et Gear VR de cette année. La firme reprend sans doute ici une partie de ses travaux sur le casque HTC Daydream autonome dévoilé à la Google I/O 2017.

Une sortie avant tout en Chine à un prix inconnu

La grande inconnue de cette équation est le prix du casque. Si la totalité de la fiche technique n’est pas précisée, nous pouvons la deviner. Pour compléter le Snapdragon 835, HTC va probablement ajouter un écran haut de gamme, un peu de stockage interne, les capteurs nécessaires et une batterie.

Finalement, il s’agit des mêmes composants qu’un smartphone haut de gamme, laissant craindre un prix qui pourrait s’envoler bien au-delà des 200 euros, le prix maximum des casques de réalité virtuelle dédié à un usage mobile. À plus de 400 ou 500 euros, difficile d’imaginer quelqu’un être intéressé alors qu’il suffirait d’acheter un smartphone haut de gamme pour le même prix et l’insérer dans un casque mobile.

La firme n’a pour le moment communiqué aucun prix ou date de disponibilité. L’annonce du HTC Vive Standalone à un salon en Chine laisse penser qu’il pourrait s’agir d’une exclusivité temporaire pour le pays.