Android est le 2ème OS mobile vendu dans le monde et sa part de marché a augmenté de plus de 628% par rapport à l’année passée !

Gartner vient de publier son enquête trimestrielle sur les ventes de téléphones dans le monde.

Au troisième trimestre 2010, 417 millions de téléphones ont été vendus, soit une augmentation de 35% par rapport à la même période l’année passée. Les smartphones sont en croissance de 96% et représentent 19,3% des ventes totales de mobiles.

Intéressons nous dans un premier temps aux constructeurs :

Le top 3 reste inchangé mais connaissent tous une réduction de leur emprise sur le marché, notamment Nokia (-8,5 points). Apple rentre à la 4ème place, reléguant ainsi Research In Motion (RIM) à la 5ème.

Notons aussi les fortes baisses de Sony Ericsson et Motorola qui perdent environ 2 points de pourcentage en parts de marché. La restructuration sur Android est en cours, mais n’est pas suffisante pour couvrir les pertes qui se concentrent principalement sur les téléphones classiques.

Derrière, on retrouve HTC en très bonne forme (+0,7 points en un an), ainsi que ZTE et Huawei Technologies, qui proposent notamment des téléphones Android.

On remarquera la très forte hausse des autres constructeurs, qui s’explique en grande partie par la demande dans les pays en développement (Inde, Russie, Afrique…) de produits white-box, c’est-à-dire en version basique et sans rajouts. Ce phénomène ne devrait pas se stopper car il se base sur des téléphones non compatibles avec la 3G.

Il est à noter que le top 3 en Europe est légèrement différent : Nokia – Samsung – Apple.

Passons maintenant aux ventes des smartphones et aux systèmes d’exploitation :

Symbian est toujours en première position, mais tout comme son créateur, Nokia, il subit une forte décote (-8 points). La mise à niveau en Symbian ^3 ne semble pas à l’heure actuelle enrayer ce phénomène.

L’excellente nouvelle vient d’Android, qui réussi l’exploit de passer de 3,5% à 25,5% de parts de marché, soit une augmentation de 628%. Cette hausse est exceptionnelle et lui permet de s’octroyer la 2nde place du marché, contre la 6ème à la même époque l’année passée. Cela s’explique notamment par les ventes du Samsung Galaxy S (et ses variantes) qui représentent le haut de gamme. Cette croissance est aussi alimentée par le marché  des constructeurs « casseurs de prix » qui permet ainsi de couvrir la totalité de la demande.

Apple voit sa part de marché baisser de 0,4%, malgré les bonnes ventes de l’iPhone 4. Toutefois la marque est aidée par son écosystème d’applications : l’App Store et iTunes, qui lui a permis de prendre la place de RIM sur le marché américain. Au niveau européen, les ventes ont doublé ce qui offre la 3ème place.

Research In Motion (RIM) avec son système d’exploitation Blackberry ne vend plus autant qu’auparavant. Ses smartphones sont en très forte concurrence avec l’iPhone et ceux sous Android. Le nouveau téléphone de la marque, le Blackberry Torch, n’a pas permis à RIM d’enrayer le phénomène, mais tout au moins de maintenir le niveau des ventes. Cela s’explique en partie par les campagnes promotionnelles de l’opérateur AT&T.

Windows Phone 7 est le remplaçant de Windows Mobile, mais sa tâche s’annonce très difficile, car on peut voir que son aîné n’occupe plus que 2,8% du marché.

Notons que le système d’exploitation de Samsung, Bada, aurait été vendu sur 1 million de téléphones au cours de ce trimestre.

Gartner conclue en indiquant qu’en 2010 les tablettes n’auront pas d’impact sur le marché de la téléphonie mobile, mais devraient commencer l’année prochaine en atteignant 54,8 millions d’unités.