La situation de HTC ne s’améliore pas. Le fabricant vient d’annoncer la démission du responsable de la division smartphone, Chialin Chang.

Avec des ventes qui ne décollent pas et malgré un rachat partiel de ses activités par Google, la crise de HTC sur le marché du smartphone ne semble pas prête à se conclure.

HTC confirme aujourd’hui à nos confrères d’Engadget que Chialing Chang, responsable de la division smartphone du fabricant, a démissionné du groupe. Ce changement de direction ne semble pas avoir été prévu par le groupe qui n’a pas encore annoncé de remplaçant au poste. Chialing Chang, quant à lui, aurait l’intention de développer une start-up dans le domaine en vogue de l’intelligence artificielle.

HTC n’aurait pas prévu d’organiser une conférence au Mobile World Congress pour y dévoiler un nouveau smartphone haut de gamme. On espère que la marque trouvera avec un nouveau dirigeant, la stratégie nécessaire pour redevenir une marque importante du marché. Les comebacks sont toujours possibles, on le voit avec Nokia dont les ventes de smartphones ont dépassé celles de HTC et d’autres fabricants, moins d’un an après le retour de la marque finlandaise sur le marché.