HTC et Samsung viennent de conclure un contrat pour le portefeuille de brevets d’Intellectual Ventures, afin de se protéger contre d’éventuelles attaques.

Les attaques pour violations de brevets sont très nombreuses en ce moment dans le monde d’Android. Sans y revenir en détail, les principaux constructeurs concernés sont (dans l’ordre alphabétique) Apple, Google, HTC, Microsoft, Motorola et Oracle.

HTC et Samsung ont décidé de s’unir pour se protéger contre de futures attaques de concurrents. Pour cela, elles viennent d’établir des accords avec la société Intellectual Ventures, qui gère plus de 30 000 brevets. En même temps cette société va s’occuper de leur portefeuille de brevets afin de les protéger et ainsi minimiser les risques de violation.

Cela va permettre à HTC et Samsung d’éviter de se faire attaquer simultanément si une société comme Apple ou Microsoft (qui sont celles qui attaquent le plus) venait à porter à nouveau plainte, car dans le portefeuille d’Intellectual Ventures il est fort probable qu’un tel brevet soit déjà référencé.

Le PDG de HTC vient d’annoncer :

« Compte tenu de l’innovation de HTC dans le développement de smartphones d’avant garde et de poursuivre le développement de certains des produits les plus avancés au monde, HTC est avant-gardiste avec ses pratiques de propriété intellectuelle et travaille en collaboration avec Intellectual Ventures pour en atténuer les risques d’attaques. »

Du côté de Samsung aucune annonce n’a été faite, mais ni HTC ni Samsung n’ont communiqué le coût de cette transaction. Se protéger contre des attaques coûte extrêmement cher aujourd’hui et la société Intellectual Ventures a encore de beaux jours devant elle.

Il ne faut pas penser que plus aucun procès ne sera lancé, mais plutôt que devant une telle défense, il sera beaucoup plus difficile pour les attaquants de gagner. Aujourd’hui le but du dépôt d’une plainte est de mettre en place des accords de licenses qui peuvent coûter extrêmement chers. A l’heure actuelle, Apple a lancé une attaque contre HTC, il va désormais être intéressant de voir comment la lutte va prendre forme.

Voici un schéma qui établit les différentes attaques entre constructeurs (réalisé par The Guardian) :

Source : Engadget