Le Consumer Electronic Show (CES) est énorme, c’est sûrement l’un des salons les plus grands concernant les nouvelles technologies. Même si Motorola a lâché un peu du morceau, on remarque que les plus gros constructeurs comme LG, Samsung ou encore Toshiba sont restés assez discrets. Nous allons essayer de comprendre pourquoi….ont-ils tout à y gagner d’attendre ?

Vous avez vu le nombre d’annonces concernant des tablettes ? Beaucoup d’entre elles sont liées à Android 3.0 (aka Honeycomb), et cette version d’Android est toujours en développement. C’est pourquoi Google est resté assez silencieux sur cette version, bien que quelques images ont filtré. On ne sait pas grand chose d’Honeycomb.

  • Android 3.0 n’est pas encore prêt

Apple ne participe pas au CES, mais l’iPad est omniprésent, un peu comme un spectre au dessus du salon. Il faut dire que le CES est un trésor de guerre, une mine d’informations pour les acteurs du marché, en particulier Apple. La plupart des appareils sont annoncés à chaud, alors que beaucoup ne sortiront que dans plusieurs mois, s’ils sont commercialisés un jour. C’est mieux que l’espionnage industriel.

  • Apple veille et surveille

Apple peut annoncer du jour au lendemain l’iPad 2, en ce moment une rumeur circule qui annonce que cela sera le 1er février. Même s’il est trop tard  dans le processus de développement pour modifier le fond, le marketing peut rapidement affiner la forme. Apple sait donc maintenant à quoi s’attendre et peut même réviser et améliorer son annonce. Il y a beaucoup d’angoisses et d’attentes autour de cette supposée tablette, car les actions de la firme à la pomme sont nourries de rumeurs. Apple peut donc s’amuser ainsi à annoncer l’iPad 2 plusieurs mois avant sa sortie, pour empêches les concurrents d’avancer.

  • L’iPad 2 et les rumeurs tuent

Le CES est trop gros, les annonces sont noyées dans le bruit. Les présentations arrivent bien trop tôt, la plupart des produits ne sortent que plusieurs mois après cet évènement. Il y a plus à gagner à faire de la veille concurrentielle que à travailler, communiquer avec les partenaires et consommateurs. Les témoignages sont de plus en plus nombreux : les espions industriels sont partout et « sous différentes formes ».

  • Il y a trop de bruit, les annonces sont noyées dans la masse

Lorsque Samsung déclare vouloir attendre le Mobile World Congress pour annoncer les produits tant attendus, ou lorsque Google empresse ses partenaires de rester silencieux sur les produits Google TV, c’est purement stratégique. Vous allez voir que le « Time to market », comprenez le délais pour la mise sur le marché, va se réduire de plus en plus.