ChaCha poursuit HTC pour avoir utilisé son nom sur un téléphone. De même, pour Xoom Corporation avec la tablette de Motorola.

HTC a lancé deux Facebook Phones, dont le ChaCha, à l’occasion du MWC. Comme souvent dans l’industrie, ce nom est déjà utilisé par une entreprise. Seulement, l’activité de cette dernière est très éloignée du monde de la téléphonie. C’est en effet un site de questions-réponses en temps réel. Mais la firme a déposé le nom à la fois aux Etats-Unis et en Europe. Selon elle, l’utilisation de son nom pour le téléphone pourrait engendrer de la confusion chez ses futurs clients. Le site propose des applications pour iOS, BlackBerry, mais surtout Android. C’est dans ce cadre, qu’une plainte a été déposée devant la cour de l’Indiana. Il semble peu probable que HTC change le nom de son smartphone.

Pour rappel, ce smartphone dispose d’un processeur de 600MHz, 512 Mo de RAM et de ROM, une caméra arrière de 5 mégapixels et VGA pour la frontale. Les caractéristiques ne sont pas dignes des derniers téléphones LG ou Samsung par exemple, mais la présence d’un bouton Facebook change la donne. Si vous regardez des photos et que vous cliquez dessus, il va alors les partager sur votre profil. De même pour les pages web. Le téléphone pourra aussi « naturellement » vous tracer avec Facebook Lieux. Son succès pourra venir de son prix, qui risque d’être peu élevé.

Mais l’histoire ne s’arrête pas ici, puisque le même scénario se produit avec la Motorola Xoom. Cette fois-ci, il s’agit d’une entreprise de paiement en ligne basée en Californie. Elle possède la marque et est présente sur le marché depuis 2003. La tablette de Motorola est sortie hier aux Etats-Unis, il semble donc impossible qu’un changement de nom soit effectué.

Dans un cas, comme dans l’autre, le but n’est pas vraiment de vouloir changer le nom de l’appareil, car le buzz généré est considérable. Cependant, une redevance ou une « simple » amende conviendrait certainement à ces deux marques.

Source : TechCunch