Un benchmark du Qualcomm MSM8260, le processeur du HTC Pyramid, est décevant.

Le HTC Pyramid s’est dévoilé hier sur deux clichés. La mention au dos « Google » (et non « with Google ») peut laisser croire à un téléphone de la branche Nexus. Concernant le smartphone en lui-même, nous savons très peu d’informations, que nous pouvons juger fiables. Cependant, la présence d’un processeur Qualcomm Snapdragon MSM8260, cadencé à 1,2GHz est quasiment assurée. De même pour l’écran tactile capacitif de 4,3 pouces, avec un ratio 16:9 et une résolution de 960 x 540 pixels.

Le processeur est issu de la 3ème génération Snapdragon et s’offre un double-coeur. Il se base sur le design des processeurs Scorpion, mais les performances restent plus proches d’un Cortex A8, que d’un A9. La partie graphique est gérée par un Adreno 220, qui est annoncé comme 100% plus performant que l’Adreno 205. Mais plutôt que de croire les annonces officielles, un benchmark est parfois plus parlant. Bien évidemment, les résultats ne sont pas toujours fiables et ne représentent pas toujours tous les cas de figures d’une utilisation classique. Cependant, cela donne une idée globale des performances. Un test a donc été réalisé sous Smartbench 2011 (disponible gratuitement sur l’Android Market) :

Comme vous pouvez le constater, les scores ne sont pas très bon : 1743 en productivité et 1642 pour les jeux. Sur la première partie, le Pyramid distance le Desire HD, mais dont le processeur (MSM8255) n’est cadencé qu’à 1GHz et ne possède qu’un seul coeur. Mais, en y regardant de plus près ce n’est qu’une augmentation de 70% : nous aurions attendu plus. En revanche, il est inquiétant de voir l’avance prise par le processeur nVidia Tegra 2, qui arrive à faire un score de 800 points plus élevé.

Pour la partie jeu, qui concerne principalement la puce graphique, le résultat est très décevant. En effet, d’une part le processeur reste toujours derrière le nVidia Tegra 2, mais d’autre part le processeur Hummingbird du Samsung Galaxy S fait mieux ! Comparativement au MSM8255 l’augmentation n’est que de 30% (contre 100% annoncé).

Il faut tout de même relativiser ces chiffres, car le téléphone est certainement encore en phase de développement. Néanmoins, il parait improbable que le retard pris sur le Tegra 2 soit rattrapé. Cela expliquerait notamment pourquoi les constructeurs se tournent massivement vers cette nouvelle architecture.

Source : Phandroid