Chez HTC, les fuites n’arrêtent pas de se multiplier. Acte volontaire ou ratage de la communication ?

Nous savons depuis un moment que HTC planchait sur trois tablettes en 2011. La première est déjà connue : la Flyer. Elle se différencie de la concurrence par sa petite taille (7 pouces) et son stylet. Les applications intégrées et la surcouche Sense offrent des outils pour facilement annoter les documents, sites Internet, photos… C’est une autre approche des tablettes, que celle qu’on connait sur la Samsung Galaxy Tab ou encore sous Android 3.0 (Honeycomb). Elle est sous Android 2.3 (Gingerbread), ce qui l’handicape un peu à l’heure actuelle et nécessite notamment les boutons physiques.

Sur les deux autres tablettes prévues, une devrait faire 8,9 pouces et l’autre 10 pouces. Aujourd’hui, c’est la deuxième version qui vient de fuiter. Sous le nom de Puccini, elle sera disponible chez l’opérateur AT&T, avec le support de la 4G (celle de T-Mobile). Elle serait sous Android 3.0… et c’est tout ce que nous savons ! Son concept est encore inconnu : sera-t-elle la 89ème tablette iPad killeuse ou bien une aura-t-elle un vrai concept ? Giacomo Puccini était un compositeur d’opéras. On pourrait imaginer qu’elle ait une bonne qualité sonore.

Il est difficile de dire si toutes ces fuites de la part de HTC sont volontaires. Dans tous les cas, obtenir 5-6 appareils d’un seul coup est tout de même étrange. Le taïwanais a-t-il vu s’échapper quelques fans au profit de marques concurrentes ?

Source : Pocket Now