Le HTC Sensation, le nouveau modèle phare avec un processeur double-coeur, a son bootloader verrouillé.

Le HTC Sensation a été le dernier smartphone des « gros constructeurs » a être annoncé. Il utilise un processeur de chez Qualcomm, alors que pour les LG Optimux 2X, Motorola Atrix et une variante du Samsung Galaxy S, c’est du nVidia Tegra. Il y a également un Samsung Galaxy S II avec un Exynos (modèle vendu en France). Alors que l’Evo 3D bénéficie d’un Qualcomm Snapdragon MSM8660, le Sensation se limite à MSM8260. Tous les deux sont cadencés à 1,2 GHz, mais le numéro du produit (et les premiers benchmarks) montrent qu’il est un peu moins performant.

Une inquiétude pour ce téléphone était le bootloader verrouillé. C’était déjà le cas sur l’Incredible S et il n’existe toujours pas de méthode logicielle pour le contourner. Seul le xtc-clip peut pour l’instant passer outre cette protection. Mais son prix élevé, pour un manipulation à faire une seule fois, n’en vaut pas forcément la chandelle. A priori, ce téléphone n’est pas protégé de la même manière que le Thunderbolt, qui lui a réussi a être déverrouillé (la démarche est loin d’être simple).

Une archive du système du Sensation a été mise en ligne et on voit clairement que le chargeur de démarrage est bloqué. Par conséquent, le téléphone va se trouver très limité : pas de ClockWork Recovery, pas de nandroid…

HTC qui avait toujours réunit les geeks de part son ouverture, va certainement payer les frais de ce changement de politique. Même Motorola va proposer des terminaux avec des bootloaders déverouillés à la fin de l’année. HTC qui était un bon élève, reçoit tout à coup le bonnet d’âne !

Concernant la disponibilité chez SFR, nous en savons très peu. Initialement, il devait sortir le 12 mai.
Il ne devrait pas sortir avant la fin de la semaine prochaine, dans le meilleur des cas.

Source : Android Police