De plus en plus de terminaux HTC ont leur bootloader verrouillé. Ce changement de cap dans la politique du constructeur déplait, au point qu’une pétition vient d’être mise en place.

HTC a soutenu Android, dès les premières versions du système. Sa politique d’ouverture totale des terminaux a donné une très bonne image du constructeur auprès des fans d’Android. Jusqu’à présent, des sociétés comme Sony Ericsson et Motorola verrouillaient leur bootloader, ce qui leur conféraient une mauvaise image. Les produits étaient bons, mais entachés par ce point. Au premier abord, on peut se dire que le grand public ne trouve pas d’intérêt à « trafiquer » son terminal. En revanche, ce sont souvent auprès des geeks, que les Madame Michu demandent des conseils.

En 2011, on assiste à un revirement de situation. Sony Ericsson propose de déverrouiller les bootloaders (et même de les rebloquer). Motorola y songe très sérieusement pour ses terminaux de la fin de l’année. Mais c’est du côté de HTC que des changements ont eu lieu, puisque des terminaux comme l’Incredible S ou le tout nouveau (du moins quand il sortira) Sensation ont leur bootloader verrouillé. Cela n’empêche pas de faire des modifications sur le téléphone, mais bride certaines optimisations.

Certains répondront que le xtc-clip existe également, mais ce produit coûte dans les 120€. Il est possible de demander à certaines boutiques un déverrouillage, qui sera généralement facturé vers les 10€. Or, un « vrai » déverrouillage devrait se faire de manière logicielle, afin que n’importe qui puisse le faire. De plus, ce n’est pas parce que certains terminaux sont débloqués via le xtc-clip, qu’il y aura forcément des optimisations. En effet, le parc de terminaux avec cette propriété étant très faible, les hackers réfléchiront à deux fois avant de s’aventurer dans le développement.

C’est pour cela qu’une pétition vient d’être mis en place. Elle recueille pour l’instant plus de 1000 signatures, mais il en faut beaucoup plus pour que HTC daigne prendre cette demande en considération. Si Motorola a changé de politique, c’est bien grâce aux actions répétées et nombreuses des utilisateurs.

Pour cela signez la pétition sur ce lien. Si vous ne possédez pas de terminal HTC, cela ne vous empêche pas pour autant d’y participer. Par ailleurs, n’hésitez pas à faire passer autour de vous l’adresse, afin qu’elle puisse prendre de l’ampleur.

Merci à Ghisy.