Mise à jour : HTC France vient de confirmer l’information.

Le HTC Desire devait avoir une mise à jour vers Gingerbread, sans le nouveau HTC Sense 2.1. Mais au final il n’y aura ni l’un ni l’autre !

C’est une très mauvaise nouvelle qui vient de tomber sur la page Facebook de HTC Royaume-Uni. Le HTC Desire n’aura pas sa mise à jour vers Gingerbread. Initialement HTC avait annoncé qu’aucun smartphone de 2010 ne serait mis à jour vers Gingerbread , au MWC juste après l’annonce de ses nouveaux modèles (Incredible S, Desire S…). Mais quelques heures plus tard, le constructeur faisait machine arrière, en indiquant que les Desire HD, Desire Z et Desire seraient mis à jour. Le premier a déjà reçu la sienne et les deux autres sont en attente. Nous savions qu’ils devaient la recevoir pour la fin du mois. Pour le premier Desire, il pouvait uniquement bénéficier de Gingerbread, sans la nouvelle couche Sense 2.1. C’était un compromis, qui permettait néanmoins d’avoir un bon suivi.

Sur la page Facebook, on peut lire :

« Nos équipes d’ingénieurs ont travaillé dur ces derniers mois pour trouver un moyen de mettre Gingerbread sur le HTC Desire, sans compromettre l’expérience HTC Sense, que vous êtes en droit d’attendre de nos téléphones. Cependant, nous sommes désolés de vous annoncer que nous avons été contraints d’accepter qu’il n’y a pas assez de mémoire pour nous permettre d’apporter à la fois Gingerbread et de garder l’expérience HTC Sense sur le Desire. Nous sommes sincèrement désolé pour la déception que ces nouvelles peuvent apporter à certains d’entre vous.

C’est donc une très mauvaise nouvelle, mais que nous savions plus au moins depuis plusieurs mois. On n’était pas certain si HTC Sense 2.1 serait inclus ou l’ancienne version conservée. Le HTC Desire a 576 Mo de RAM et 512 Mo mémoire interne. Or les Chacha et Salsa ont la même configuration (512Mo/512Mo) et auront bien cette version ! Il paraissait donc logique que ce smartphone en bénéfice également. Certains soulignent la franchise de HTC, mais ici l’annonce aurait dû être faite beaucoup plus tôt.

Nous sommes désolés de vous apprendre cette nouvelle et nous vous invitons à montrer vos mécontentement sur la page Facebook de HTC. Si le constructeur a changé sa politique en matière de bootloader, c’est à cause de la gronde des utilisateurs.

Sans vouloir raviver les tensions entre marques, des modèles concurrents avec des caractéristiques similaires bénéficient déjà de Gingerbread. Une expérience légèrement dégradée (suppression de certaines applications constructeur) comme va le proposer Sony Ericsson avec son X10 aurait certainement été le meilleur compromis.

Mise à jour : HTC France vient de confirmer l’information. Vous savez donc où exprimer votre opinion :

Source : Android Central