La fameuse mise à jour du HTC Desire vers Android 2.3 (Gingerbread) va être envoyée dès la fin du mois.

Un épisode de plus vient de sortir pour la mise à jour du HTC Desire. Mais comme pour toute histoire, revenons sur les faits, pour ceux qui l’auraient raté. Initialement le smartphone devait passer sous Android 2.3 (Gingerbread), tout comme les Desire HD et Desire Z. L’information avait été donnée à Barcelone et la date de sortie était prévue pour juin. On savait que Sense 2.1 ne serait pas de la partie : on s’orientait alors vers une petite mise à niveau de Sense ou le passage vers Android en version de base (AOSP).

Mais revirement de situation à la mi-juin ! Sur sa page Facebook, HTC indiquait tout simplement que la mise à jour était annulée. Devant le nombre de retours négatifs, la marque a alors dû faire machine arrière le lendemain et indiquer qu’elle aurait finalement lieu. Le jour suivant, on apprenait que cette mise à niveau n’inclurait pas toutes les applications, car le problème évoqué par HTC était initialement un manque de mémoire. Cela voulait donc dire Sense 2.1, sans toutes les nouveautés. Le 1er juillet, les tests de cette build avaient même commencé.

Depuis hier, on peut lire un nouveau message sur Facebook :

« Nous avons plus de nouvelles sur notre build Gingerbread pour le Desire. Nos tests se sont bien passés, donc nous allons commencer à déployer la mise à jour d’ici la fin juillet. »

Cette ultra-communication est volontaire suite à la gronde des utilisateurs. Il ne reste plus qu’à attendre de voir la ROM fuiter, pour voir quels éléments ont été supprimés.