La nouvelle vient de tomber, la mise à jour vers Android 2.3 pour le HTC Desire restera uniquement pour les développeurs. Il n’y en aura jamais une officielle pour le grand public.

Le feuilleton de la mise à jour vers Android 2.3 (Gingerbread) du HTC Desire se termine aujourd’hui. Malheureusement, la fin n’est pas aussi belle que nous l’attendions. En effet, le constructeur vient d’annoncer que la mise à niveau vers cette version d’Android n’arrivera jamais sur ce modèle pour le grand public, via une OTA. Il reste donc trois solutions : conserver la version officielle sous FroYo, se tourner vers des ROMs alternatives (qui arrivent même à faire fonctionner Sense 3.0), ou tenter la mise à jour pour les développeurs que HTC vient tout juste de proposer.

Cette nouvelle vient de tomber sur Twitter, par Mark Moons, l’homme à la tête de HTC Benelux. Il n’y aura jamais de mise à jour OTA (c’est-à-dire pour le grand public) pour ce smartphone. La meilleure ROM possible a été mise à disposition, mais elle possède des bugs, notamment avec les SMS et MMS. Outre cette information, Mark Moons en donne d’autres :

« Si vous ne savez pas quels sont les bénéfices de cette mise à jour, je vous recommande de ne pas l’installer »

« En attendant, HTC détient le record du monde en matière de mise à jour vers Gingerbread. Nouveaux téléphones lancés = tentant, mais de nombreux clients ne doivent pas être oubliés. »

HTC est confronté à une situation difficile avec son Desire, qui est à l’heure actuelle son modèle sous Android le plus vendu. D’un point de vue constructeur (c’est-à-dire avec la logique du support), le téléphone n’est clairement pas adapté pour exécuter Android 2.3 et HTC Sense 2.1. Mais un problème de taille se pose, puisque le constructeur s’est engagé à fournir des mises à jour pendant 18 mois. Que va-t-il se passer ?

Source : Tech Radar