Voici le test du HTC Evo 3D, smartphone haut de gamme sorti chez HTC en 2011.

« Un téléphone qui voit le monde exactement comme vous : en 3D » Ca sonne bien. C’est la phrase d’accroche de ce téléphone présente sur le site internet d’HTC. Considéré comme l’un des meilleurs arguments de vente ces dernières années, tout le monde souhaite se lancer dans ce nouveau domaine. Les gens se ruent sur cette nouveauté. On l’a vu au cinéma où la plupart des productions nous bourrinent le crâne avec des films quasiment toujours de piètre qualité, à la télévision avec la vente de téléviseurs 3D sans contenus 3D. Et maintenant, on vise un support d’encore plus petite taille, les téléphones. Mais est-ce que ça vaut vraiment le coût d’investir dans un téléphone supportant la troisième dimension ? Éléments de réponse à la suite de ce billet, grâce à ce test du HTC Evo 3D.

La version testée propose un processeur dual-coeur cadencé à 1.2 GHz. Elle inclue 1 Go de mémoire interne. Le téléphone est sous Android 2.3.4 (Gingerbread) avec HTC Sense 3.0.

1] Présentation du téléphone

1.1] La boîte

Lorsqu’on reçoit le téléphone, il est présent dans une boîte blanche, une image du téléphone au recto et les caractéristiques techniques ainsi que trois lignes définissant les points forts du téléphone au verso. Du grand classique chez HTC.

 

On retrouve à l’intérieur de la boîte :

– Le téléphone
– Un chargeur secteur
– Un câble microUSB
– Un kit main libre
– 2 mousses et un attache-cravate
– Le guide de prise en main rapide

1.2] Les caractéristiques techniques

ModèleHTC Evo 3D
Version et interfaceAndroid Gingerbread (2.3.3) + HTC Sense 3.0
Ecran4.3 pouces
Résolution540 x 960 pixels (qHD)
Technologie3D LCD,
capacitif et multitouch
Gorilla GlassOui
Processeur (CPU)Qualcomm MSM8660
cadencé à 1.2 GHz
Chipset graphique (GPU)Adreno 220
Mémoire RAM1 Go
Mémoire Interne1 Go
Support microSDOui, jusqu'à 32Go
APN / Caméra5 mégapixels + double flash et autofocus
Webcam (caméra frontale)Oui, VGA, 1.3 MP
Vidéo720p@30fps (2D), 720p@30fps (3D)
Wi-FiOui, b/g/n
Boussole/GPSOui / Oui (support A-GPS)
BluetoothOui, 3.0 avec A2DP, EDR
RéseauxHSDPA, 14.4 Mbps; HSUPA, 5.76 Mbps
DLNAOui
NFC (Near Field Communication)Non
Accéléromètre / GyroscopeOui / Oui
Capteur de proximité et luminositéOui / Oui
Sortie jack 3,5 mmOui
Un port micro-USB / HDMIOui / Non
Tuner FM (Radio)Oui, stéréo
avec RDS
Support DivXNon
Formats vidéos supportésMP4/Xvid/H.263/H.264/WMV
Formats audio supportésMP3/AAC+/WAV/WMA
Batterie1 730 mAh
Dimensions126 x 65 x 12.1 mm
Poids170 grammes
ColorisNoir
Prix à sa sortie~ 500 euros

2] Le tour du propriétaire

2.1] Aspect général

Quelle est la première impression que l’on a du téléphone lorsqu’on le sort de sa boîte ?

« Quel bel écran ». 4.3 pouces pour une résolution de 540 x 960 pixels (qHD) et une densité à 256  ppi.

« C’est quoi ce bouton ? » Forcément, l’une des premières choses que l’on remarque, c’est le bouton de switch 2D/3D. Placé juste à côté du bouton de déclenchement de l’appareil photo. Petit et discret, super.

« Il semble….solide ! ». 170 grammes, un look très rectangulaire, une coque souple et plate, 12.6 cm de long, 6.5 cm de large pour 1.21 cm d’épaisseur. Vous l’aurez compris, le Evo 3D, c’est pour les mâles qui roulent en Harley. On ne retrouve pas les courbes ou le design épuré de la plupart des précédents téléphones d’HTC. Ici, c’est sobre, carré et solide.

La couleur majoritaire est le noir. Il n’y a que le dos de l’appareil, au niveau du contour de l’appareil photo qui peut se différencier selon les modèles : or ou rouge.

2.2] L’avant

Passons maintenant en revue les différents éléments de ce smartphone.

Au-dessus de l’écran, on peut apercevoir le capteur de luminosité/ambiance présent à côté du haut-parleur. La LED à plusieurs couleurs pour les notifications se situe dans la grille du haut-parleur, du côté droit.
Ce dernier se situe sur la partie supérieure, en dehors du cadre noir. La caméra frontale VGA 1.2 Mégapixels est présente à droite du haut-parleur. Le logo HTC se situe plus bas, au centre.

Concernant le bas, on retrouve les mêmes boutons que sur le Evo : « Home », « menu », « retour » et « recherche », respectivement de gauche à droite. Ces boutons sont évidemment rétro-éclairés.

Maintenant que nous avons fait les deux parties de la face avant, intéressons nous aux quatre tranches.

2.3] Les tranches

Sur le dessus, à droite, se trouve la prise jack 3.5 mm sur laquelle on peut connecter le kit main libre fourni avec le smartphone. A droite, le bouton permettant d’allumer le téléphone, de le mettre en veille lorsqu’il est allumé ou encore, par un appui long, de l’éteindre/l’utiliser en mode avion ou de le redémarrer. Là encore, du grand classique !

Sur le côté gauche, la barre permettant d’ajuster le son (plus ou moins fort) se situe sur la partie supérieure. Partie basse, deux boutons : l’un, rond, permettant de déclencher l’appareil photo (avec mise au point lors d’un léger appui). L’autre, ovale, permettant de changer entre le mode 2D et 3D lors de la capture d’une photo ou d’une vidéo, où vous pourrez recharger le téléphone (secteur ou USB) ou le brancher avec un ordinateur.

Sur le côté droit, on retrouve la prise microUSB qui permettra de recharger le téléphone (secteur ou USB) ou de brancher le téléphone à un ordinateur :

Enfin, concernant le pied du Evo 3D, il y a une fente qui permettra d’ouvrir le capot du téléphone.

2.4] L’arrière

A l’arrière de ce téléphone, on retrouve deux appareils photo de 5 mégapixels permettant l’enregistrement de photos/vidéos en 3D. Un double flash LED avec autofocus sont bel et bien présents. Le tout est en relief, entouré de métal couleur or ou rouge. La mention HTC est également présente, tout comme « WITH HTC SENSE », comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus.

Concernant le GPS, j’ai remarqué qu’il souffrait de quelques irrégularités, mais pas gênantes.

3] L’écran

L’écran est un LCD qHD d’une résolution de 540 x 960 pixels, capacitif et multitouch. Il est fourni avec la couche de protection Gorilla Glass, résistante aux chocs et rayures.

Concernant les traces de doigts, elles restent un peu de temps, mais pas de quoi s’en méfier.

Enfin, les reflets du soleil peuvent parfois être gênants, mais en aucun cas je n’ai dû aller à l’ombre pour utiliser le téléphone.

4] HTC Sense 3.0

Comme d’habitude chez HTC, on a le droit à leur interface HTC Sense. Le Evo 3D est livré avec la version 3.0. Au programme des nouveautés : une rapidité accrue, des animations dans tous les sens, de nouvelles applications pré-installées et des améliorations mineures.

4.1] L’écosystème HTC Sense

htclikehub

Comme vous le savez surement, HTC Sense est surtout un grand écosystème où, grâce à un compte HTC Sense, il est possibile d’accéder à pleins de fonctionnalités : localisation du téléphone en cas de perte/vol, faire sonner si on a quelques soucis de mémoire, achat de films en VOD, personnalisation accrue etc…

C’était déjà le cas sur Sense 2.1 et ça revient donc pour la version 3.0.

Rien de nouveau pour la grille d’application :

 

4.2] Les notifications

notifications

Le panneau de notification a été amélioré. On peut donc connaître l’espace restant sur le téléphone et accéder aux paramètres de celui-ci d’un simple clic. Lorsqu’on le branche à l’ordinateur, de nouvelles icônes made in HTC apparaissent, comme vous pouvez le voir au-dessus.

4.3] Les claviers

Clavier classique, pas de nouveautés. L’écran de l’Evo 3D (qHD, 4.3 pouces) permet d’écrire facilement et sans difficultés.


5] Téléphonie

No soucis du côté téléphonique ! Le son est clair et limpide.

Au niveau de son débit d’absorption spécifique, il atteint 0.52 W/Kg soit un très bon score !

5.1] Contacts

Rien à signaler au niveau de l’application contacts. Elle vous permettra, comme d’habitude, d’afficher votre liste de contact, d’accéder aux groupes que vous avez pré-définis ou encore de voir apparaître votre journal d’appels.

6] Internet

Passons à Internet avec quelques tests réalisés.

6.1] WiFi

Tout d’abord, le WiFi. J’ai trouvé la qualité très bonne. Le téléphone reconnaissait parfaitement les réseaux avoisinants et n’avaient pas de problèmes à s’y connecter. Quant au débit, la navigation sur plusieurs sites internet étaient très fluide et rapide.

La puce WiFi est compatible avec les normes b, g et n.

6.2] Navigateur

Là encore, la navigation internet est fluide. Le Evo 3D propose une largesse d’écran suffisante pour apprécier la navigation internet.

Le pinch-to-zoom est pris en compte, tout comme le zoom avec pincement de doigts.

Lorsqu’on dé-zoome au maximum, on voit apparaître l’ensemble des onglets ouverts sous la forme de panneaux.

7] Multimédia

7.1] Lecture de vidéos

Grosse déception pour cet Evo 3D, téléphone haut de gamme, qui ne semble pas lire pas tous les divx. Les formats supportés sont les suivants : MP4/Xvid/H.263/H.264/WMV

Il est donc possible de regarder vidéos HD (720p) sans saccades. C’est très agréable à voir sur cet écran.

7.2] La 3D

Venons-en au principal atout de ce téléphone : la 3D. Grâce à ses deux appareils photos présents sur le dos de l’appareil, le téléphone est capable d’enregistrer en 3D. Photos et vidéos. Autant vous le dire tout de suite, je suis relativement déçu de ce que j’appellerai ce gadget.

Pourquoi ?

Tout d’abord, sachez que pour apprécier cette 3D, il faudra forcément vous situer en face de l’appareil. Ça semble logique lorsqu’on veut prendre une photo, mais ça devient gênant lorsqu’on veut seulement regarder les clichés qu’on a faits.  Sans être en face de l’engin, j’ai eu un léger mal de tête et j’ai été obligé de détourner le regard. Mais soit. La prise de photo de 3D m’a très fortement fait penser à une carte holographique. Vous savez, ces fameuses cartes que l’on a quand on a 5 ans et qu’on peut bouger pour voir deux images. Une fois cette première impression dépassée, on remarque réellement l’effet de trois dimensions et notamment de profondeur. Attention cependant, vous vous en doutez, pour que ça fonctionne correctement, minimum deux plans doivent être sur la photo afin d’apprécier réellement cette fonctionnalité. Le rendu n’est pas surprenant mais original : on a une photo 3D sur notre téléphone portable. J’ai également apprécié la possibilité de switcher de 2D à 3D grâce au bouton physique lors du visionnage d’une photo.

L’avenir va-t-il se construire autour de cette fonctionnalité ? Cet Evo 3D en est surement un premier croquis.

Concernant l’enregistrement de vidéos 3D, là encore, c’est intéressant de voir la différence avec du simple 2D. Attention à ne pas trop bouger tout de même lors de la capture. Cela reste du gadget.

Oui du gadget. La faute à HTC. Pourquoi ne pas avoir poussé cette expérience 3D jusqu’au bout ? Pourquoi en être resté à l’état de capture de photos/vidéos et lecture ? Si l’écran est capable de lire la 3D, n’était-il pas possible de concevoir un Sense en trois dimensions ? C’est ici qu’est le principal défaut de cet Evo 3D. HTC nous a habitué à avoir une interface jolie, avec pleins d’animations. N’étaient-elles pas reproduisibles en 3D ?

L’expérience utilisateur « trois dimension » ne se limite qu’à la photo et vidéo. Quant aux jeux vidéos, l’affichage spécial qHD décourage encore de grands éditeurs de jeux.

Ci-dessous, quelques clichés pris à partir du téléphone :

 

 

7.3] Musique

Pas beaucoup de nouveautés concernant l’application de musique. Le son délivré est très bon, que ça soit par l’intermédiaire du haut-parleur que des écouteurs.

La synchronisation se fait par l’intermédiaire de HTC Sync.

Comme d’habitude chez HTC, il n’y a pas beaucoup de formats supportés à part les principaux : MP3/AAC+/WAV/WMA.

Notons également que le Evo 3D propose l’amélioration SRS (Sound Retrieval System) qui délivre au son une ambiance un peu plus « immersive » à l’utilisateur. Personnellement, je n’ai pas réellement senti de grandes différences.

8] Les applications

Je vais ici décrire les nouvelles applications fournies par HTC dans ce Sense 3.0.

8.1] Media Connecté

Le Evo 3D supporte la technologie DLNA qui vous permettra d’avoir accès à un fichier stocké sur un autre appareil utilisant le DLNA. Dans le cas d’un téléphone, il est par exemple possible de lancer une musique ou un film sur un appareil certifié DLNA. N’ayant malheureusement pas de TV 3D, il aurait été intéressant de lancer une vidéo 3D directement sur le téléviseur. Si des lecteurs en ont une, n’hésitez pas à en parler dans les commentaires !

 

8.2] SoundHound

SoundHound est un « shazam like » qui vous permettra d’identifier l’artiste et le titre d’une musique. En plus des chansons classiques, l’application est capable de reconnaître la chanson en lui fredonnant l’air.

8.3] HTC Watch

Lancé en début d’année, HTC Watch est un service de VOD qui vous permettra de visualiser beaucoup de contenu à un certain prix. Cette application est donc directement pré-installée sur le Evo 3D. Même s’il possède un large écran, je ne suis toujours pas convaincu du confort provoqué par la lecture d’un film d’1 H 30 sur un téléphone…

8.4] HTC Localisation

Bye Bye Google Maps, welcome HTC Localisation. Cette application est un service de cartes exactement comme Google Maps…mais payant… Il est disponible gratuitement le premier mois de son utilisation. L’application possède cependant quelques avantages, à savoir la possibilité d’accéder à des cartes de pays sans nécessiter de connexion data, pratique pour l’étranger. Couplé à la puce GPS de l’Evo 3D, il est possible de l’utiliser comme GPS en utilisant « navigation premium ».

 

8.5] Radio FM

Une puce FM est intégrée dans le Evo 3D. Elle utilise utilise la technologie RDS, évitant au maximum les interférences lors de déplacements.

09] Accessoires

HTC propose toujours une pléthore d’accessoires, conçus par Expansys. Parmi eux :

– des housses et étuis
– des accessoires nomades (bluetooth, supports)
– un adaptateur DLNA qui vous permettra de transférer des fichiers même si votre matériel n’est pas compatible DLNA
– des câbles et adaptateurs
– un stylet capacitif
– une station d’accueil
– des cartesSD pour étendre la mémoire du téléphone

Et plein d’autres par ici

10] Performances et autonomie

10.1] Benchmarks

Le HTC de test n’a pas subit de root ni d’overclock. Il est livré avec le processeur de base, à savoir le dual core Qualcomm MSM8660 cadencé à 1.2 GHz.

Quadrant : 1855
AnTuTu : 4429

Avec un dual core à 1.2 GHz, le Evo 3D se classe, évidemment, relativement bien dans ces classements. Lors de la navigation, le Evo 3D ne souffre d’aucun ralentissements rendant ainsi le confort d’utilisation très agréable.

10.2] Autonomie

La batterie est une standard en Li-Ion d’une capacité de 1730 mAh. Forcément, dès la prise en main, on est tenté de faire joujou avec l’appareil photo 3D et ça se ressent évidemment sur la batterie : elle sera limitée à la journée, voire moins. Cependant, lorsqu’on a terminé de montrer à tous les collègues les prouesses de la 3D, la durée de la batterie accroît et on tient facilement la journée.

11] Conclusion

Points positifs :

– Large écran
– 3D stéréoscopique
– Réactivité
– Couche constructeur HTC Sense 3.0

Points négatifs :

– Peu de jeux disponibles en 3D
– Peu de formats d’extension supportés
– Pas de HTC Sense 3D

Note finale : 16/20

Le HTC Evo 3D, se classant en téléphone haut de gamme, remplit ses principaux objectifs. Son large écran qHD permet une utilisation, même en extérieure, très confortable. Grâce à son processeur dual core cadencé à 1.2 GHz, l’Evo 3D tient largement la route. En effet, je n’ai subi que très peu de ralentissements. Il bénéficie de l’interface HTC Sense qui a toujours connu un franc succès. En version 3.0 – autrement dit avec des animations de tous les côtés – elle plaira sans nul doute à bon nombre de consommateurs.

Mais l’innovation de ce téléphone réside surtout dans l’utilisation 3D. A vrai dire, c’est son principal argument de vente. Comme vous avez pu le lire durant ce test, ma première impression était négative : obligation d’être pile en face de l’écran, on se retrouve avec une photo qui ressemble à une carte holographique. Passée cette impression, la 3D remplit son contrat, à savoir étonner l’utilisateur. Les photos proposées sont claires et la profondeur de champ est au rendez-vous.

Malheureusement, la version de HTC Sense est la 3.0. Pas de Sense 3D. L’argument de vente ne se limite qu’à la prise/lecture de photos/vidéos. Voilà donc le principal défaut de ce smartphone. Il  est livré avec un superbe écran capable de lire la 3D et HTC n’a pas souhaité développer cette partie là. Vous n’aurez donc pas de menus en 3D. Quand on connait la puissance de développement que fournit HTC pour son interface HTC Sense, il est vraiment dommage qu’il n’ait pas réalisé un produit 3D complètement terminé. On reste un peu sur notre fin et c’est pourquoi je qualifierai cette fonctionnalité de « gadget ».

Toutes nos excuses pour le retard de ce test ! 

Merci à Expansys pour le prêt de ce téléphone, chez qui vous pouvez vous le procurer pour 439,99 € par ici.