Avec son statut de troisième vendeur de smartphones dans le monde, Huawei occupe notamment les segments de l’entrée et du milieu de gamme. Le Chinois cherche à conforter son statut en Europe, et notamment en France en proposant un smartphone 4G à un prix situé sous le seuil « psychologique » des 200 euros, l’Ascend G740.

Huawei Ascend G740

Rares sont encore les smartphones capables de se connecter au réseau 4G tout en conservant un prix abordable. On pourra citer un Lumia 625 dans le monde de Windows Phone, l’Alcatel One Touch Idol S (211 euros chez Free Mobile) ou encore le Samsung Galaxy Ace 3, dans le même ordre de prix. Notons qu’une autre marque devrait faire son entrée sur ce segment, le petit nouveau Kazam, qui nous a récemment confié que son Thunder 4.5 LTE serait proposé « bien en-dessous des 200 euros« , probablement autour des 170 euros, d’ici le mois d’avril 2014.

Un peu plus cher, l’Ascend G740 s’appuie sur une certaine notoriété de la marque en France, Huawei revendiquant 27 % de reconnaissance par les mobinautes sondés. On peut le trouver dès à présent notamment chez les revendeurs en ligne, à un prix défiant toute concurrence, ou presque : 229 euros avec une offre de remboursement de 30 euros, soit un tarif final de 199 euros. Huawei revendique son prix bas, mais aussi la taille de son écran, effectivement loin au-dessus de celle de ses concurrents directs.

Huawei Ascend G740

Une conception plastique brillant disponible en noir ou blanc.

De fait, le Huawei Ascend G740 propose un écran de 5 pouces en définition HD 720p et tourne grâce à un processeur Qualcomm Snapdragon 4S double-cœur cadencé à 1,2 GHz associé à 1 Go de RAM. Son espace de stockage est fixé à 8 Go (avec port micro-SD) et sa batterie, à 2400 mAh. Il comporte en outre un appareil photo de 8 mégapixels avec capteur BSI, et s’appuie sur l’interface Emotion UI dans sa dernière version, laquelle est basée sur une version un peu ancienne de Jelly Bean : la 4.1.2. N’oublions pas que son annonce initiale commence à dater, puisqu’elle est antérieure à la sortie de KitKat : elle avait eu lieu en octobre 2013. Mais pour compenser, on obtient le support du réseau 4G en catégorie 3, c’est-à-dire que l’appareil pourra délivrer un débit théorique de 100 Mbps. Pour comparaison, l’offre actuelle peut monter jusqu’à de la catégorie 4 à 150 Mbps.

Huawei Ascend G740

Une épaisseur de 9,3 mm pour un poids de 150 grammes.

Avec son Ascend G740, Huawei cherche à se positionner sur l’open-market, où près de la moitié des ventes de smartphones s’effectuent désormais en France, et à se défaire d’une image de marque blanche qui lui a longtemps collé à la peau. La marque assure que, en 2013, 87 % de ses produits ont été écoulés en son nom propre, portés notamment par le succès de l’Ascend P6. Il s’agit donc de réitérer l’opération, même si l’on constate que la finition du G740, si correcte soit-elle, ne rivalise pas avec le châssis ultra-fin de son prédécesseur, toutefois commercialisé à un tarif plus élevé à sa sortie.

Huawei Ascend G740

Huawei Ascend G740

Huawei Ascend G740

Huawei Ascend G740

L’entrée de gamme à moins de 100 euros

Huawei Ascend Y530

Huawei réfute le terme « low-cost », mais propose tout de même un appareil à tout petit prix malgré sa finition présentée comme « haut de gamme« . L’Ascend Y530, pour un prix de 119 euros auquel il faut soustraire 20 euros d’offre de remboursement, se contente de son côté d’un écran de 4,5 pouces en définition 854 x 480 pixels, avec un processeur Snapdragon 200 double-cœur (MSM8210) cadencé à 1,2 GHz et couplé à 512 Mo de RAM. Un capteur photo de 5 mégapixels, un espace de stockage de 4 Go et une batterie de 1750 mAh viennent compléter cet ensemble qui, contrairement au G740, fait l’impasse sur la 4G. Lui aussi est disponible sur les sites revendeurs habituels, et le sera par la suite chez les enseignes physiques Carrefour, Cora et Leclerc.