Le constructeur chinois de téléphones Huawei a annoncé hier qu’il allait mettre en place un plan d’investissement de 1,5 milliard d’euros en France, essentiellement centré sur les smartphones.

Huawei Ascend Mate 7 2221

Huawei aime la France et le fait savoir. Hier, à l’occasion d’une visite au premier ministre français, Manuel Valls, le PDG de Huwaei, Ren Zhengfei a annoncé la mise en place d’un plan d’investissement en France de l’ordre de 1,9 milliard de dollars, soit 1,5 milliard d’euros environ. Comme le rapporte le journal Les Echos, ce plan comprend deux volets. Le premier concerne les achats de la filiale française (de l’ordre de 600 millions de dollars) tandis que le second concerne les achats du groupe (1,3 milliard de dollars). Cette seconde partie du plan permettra à Huawei « d’intensifier [ses] relations commerciales avec les entreprises françaises ». Les Echos explique que Huawei travaille déjà avec le fondeur STMicroElectronics et compte développer davantage ses relations avec les PME et les start-up françaises. À terme, Huawei estime que 2000 emplois devraient être créés indirectement en France et que le constructeur chinois va, d’ici 2018, doubler ses propres effectifs en France en embauchant 650 salariés supplémentaires, dont 200 chercheurs. À ce titre, Le Monde précise que Huwaei va recruter des « des mathématiciens, plusieurs dizaines de spécialistes du design, afin que les smartphones de la marque« soient reconnaissables du premier coup d’œil » ». 

Pour rappel, Huawei est actuellement le troisième plus gros constructeur de smartphones dans le monde derrière Samsung et Apple. Le constructeur chinois est également bien implanté en France puisqu’il fournit du matériel professionnel aux opérateurs français pour le déploiement de la 4G. Le dernier smartphone en date de Huawei en France, le Mate 7 (en illustration de cette actualité), nous a par ailleurs entièrement convaincus. Vous pouvez lire le test de cette phablette de 6 pouces à cette adresse.