Tandis que le P8 Lite n’a pas été annoncé par Huawei, le smartphone commence à s’afficher chez les revendeurs. Si l’on se fie à certains d’entre eux, son arrivée serait prévue dans moins de trois semaines.

Huawei P8 Lite

Il arrive de temps en temps que des smartphones soient disponibles chez des revendeurs alors même que la marque qui les conçoit ne les a pas annoncés. C’est déjà le cas du Huawei P8 Lite, dont on attendait la présentation lors de la conférence organisée il y a deux semaines à Londres, et où seuls les P8 et P8 Max ont été dévoilés. L’appareil a ainsi été référencé en Allemagne (chez Saturn) et on le retrouve chez Amazon France depuis le 17 avril dernier. Autant dire que cela fait un peu trop pour que l’on puisse tabler sur une erreur ou sur une mise en ligne malheureuse. Toutefois, depuis le 17 avril, Huawei n’a pas communiqué sans pour autant faire supprimer l’annonce.

D’après les deux commerçants, le P8 Lite sera facturé 229 euros (en France) ou 249 euros (en Allemagne), en versions noire ou blanche. Quand le premier se contente d’annoncer une disponibilité « très bientôt », son confrère indique que les livraisons démarreront dès le 15 mai prochain. Ils sont du moins d’accord sur le point du design et de la fiche technique, tous deux évoquant un appareil doté d’un écran de 5 pouces HD 720p, dans un corps de 143 x 10,6 mm pour 131 grammes dont l’épaisseur (ou plutôt la finesse, à en croire ses photos) manque encore à l’appel. Il est en outre question d’un SoC octo-cœur cadencé à 1,2 GHz et de 2 Go de RAM. Côté stockage, Huawei miserait sur 16 Go combinés à un port micro-SD. La fiche technique publiée par Saturn évoque pour finir un capteur photo arrière de 13 mégapixels et une batterie de 2200 mAh. Le tout est animé par Android 5.0.2, comme sur le P8, et probablement animé par Emotion UI 3.1.

Les smartphones situés dans la même gamme de prix que ce P8 Lite sont encore rares, d’autant plus que le terminal assure une compatibilité avec les réseaux 4G et mise sur un design soigné. S’il finit bel et bien par être officialisé par Huawei – et commercialisé dans la foulée – il sera en compétition avec des terminaux tels que le Liquid Jade S.