Quelques jours seulement après son officialisation, Huawei nous a invités dans une galerie parisienne pour découvrir pour la première fois le P8 Lite. Un smartphone de milieu de gamme aux allures du P8, avec un peu plus de plastique et un processeur un moins puissant. Premières impressions.


p8 lite 1
Nous avons beaucoup aimé le P8, le dernier smartphone d’envergure de Huawei, lors de notre test publié la semaine dernière. Mais si le smartphone est indubitablement de qualité, son prix nous a paru un poil excessif. C’est certainement pour cela que le constructeur chinois a commercialisé parallèlement une version Lite de son porte-étendard. Un smartphone aux caractéristiques tronquées, mais au design tout aussi réussi. Le design du P8 Lite reprend dans les grandes lignes celui du P8. Les bordures d’écran sont toujours aussi fines, l’affichage prend une bonne partie de la façade et la seule petite modification provient du placement du capteur de lumière avant et de la caméra frontale, plus espacés.

Huawei P8 Lite

Le P8 Lite ne possède pas les mêmes dimensions que son grand frère, et pour cause, le P8 Lite dispose d’un écran de 5 pouces là où le P8 est un smartphone de 5,2 pouces. Le P8 Lite est donc légèrement plus petit et moins large que le P8 (143 × 70,6 mm contre 144,9 × 72,1 mm pour le P8) mais un peu plus épais, 7,7 mm contre 6,4 mm pour le P8. Un bon point point pour le P8 Lite, une bande de métal est toujours présente sur les tranches, mais elle est cette fois-ci prise en sandwich par du plastique. Mais le constructeur chinois a conservé les boutons physiques en métal sur la tranche droite du P8. Si la prise en main est agréable, le ressenti global est toutefois assez loin de l’aspect haut de gamme du P8. La différence de prix entre le P8 et le P8 Lite (500 euros contre 249 euros) s’explique par la présence de matériaux bien moins premium et de composants moins puissants.

p8 lite 2

La tranche droite du Huawei P8 Lite est sensiblement identique à celle du P8.

C’est particulièrement vrai pour l’arrière du téléphone qui dispose toujours d’une petite bande verre, en haut de l’appareil mais qui utilise du plastique sur le reste de la coque. Un plastique de bonne qualité toutefois dont le toucher m’a rappelé la coque du LG G3. Cette coque semblait ainsi légèrement métallisée. Un toucher qui n’est vraiment pas désagréable. Malgré son positionnement de milieu de gamme, Huawei a réalisé un véritable effort de confection. Le P8 Lite ne donne vraiment pas l’impression d’être un téléphone d’entrée de gamme. Tant mieux.

p8 lite 5

A gauche, le P8 Lite, à droite le P8.

Si l’aspect design s’annonce satisfaisant, il faudra toutefois vérifier que le reste suit. Huawei a en considérablement revue à la baisse la fiche technique du téléphone par rapport au P8. On parle en effet d’un processeur Kirin 620 à huit cœurs épaulé par 2 Go de RAM. Un processeur que nous avions déjà rencontré sur le Honor 4X et qui nous avait très moyennement convaincus. Sa batterie n’est pas non plus sans inquiéter. Huawei a en effet inclu une toute petite batterie de 2200 mAh. Alors certes, l’écran du P8 Lite est un « simple » écran HD mais la capacité de la batterie se situe désormais dans la fourchette basse des téléphones sortis depuis le début de cette année. Niveau photo, le P8 Lite devrait disposer du même capteur dorsal que le P8, à savoir un capteur de 13 MP. Difficile toutefois de savoir s’il disposera de la même réactivité que celui du P8. L’un des représentants de Huawei nous a simplement dit que seul le mode réalisateur du P8 sera absent du P8 Lite. Enfin, le P8 Lite est installé sous Lollipop, tout comme le P8, avec une surcouche identique.

p8 lite 4

A gauche, le Huawei P8 Lite, à droite le P8.

Le P8 Lite est disponible en précommande depuis quelques jours dans diverses boutiques en ligne au prix de 249 euros. Après cette rapide prise en main, il ne fait aucun doute que le design fait déjà partie de ses points forts. On est toutefois bien plus circonspect concernant la partie hardware, très en dessous de ce que l’on a rencontré sur le P8. Le marché des smartphones à moins de 250 euros étant actuellement occupé par de très bons téléphones, on ne peut que vous conseiller d’attendre le test avant de craquer.