Huawei pourrait tourner le dos à Android Wear et choisir d’installer sa prochaine montre connectée sous Tizen. C’est en tout cas ce qu’affirment certains médias asiatiques.

Huawei Watch 8

Le marché des montres connectées n’est pas au mieux, et Android Wear non plus. Le système d’exploitation de Google a visiblement du mal à se renouveler et les ventes de l’Apple Watch ont largement baissé au second trimestre de l’année, ce qui a beaucoup pesé sur le volume global, qui a baissé de 32 % par rapport à la même période de l’année précédente.

Au lancement d’Android Wear, Samsung et LG se sont précipités sur le marché, mais le premier s’est vite détourné de Google pour développer ses produits sous Tizen, son propre système d’exploitation. Et dans le domaine, les Gear S2 et Gear S3 du constructeur sont les plus douées.

Un froid entre Huawei et Google ?

C’est peut-être pour cela que Huawei aurait décidé de développer sa propre montre sous Tizen, avec l’aide de Samsung, alors qu’il faisait auparavant confiance à Google et son Android Wear. Voilà ce que révèlent en tout cas certains médias asiatiques aujourd’hui, qui citent une source interne à Samsung : « Huawei cherchait un OS autre qu’Android puisque la firme américaine n’a pas été très collaborative ».

Si le projet s’avère, il ne s’agirait pas forcément d’une surprise. Il faut savoir que Huawei fait déjà partie de la Tizen Association, l’organisation qui s’occupe du développement de l’OS, tout comme Intel, Fujitsu, ou l’opérateur japonais NTT DoCoMo, pour ne citer qu’eux. Évidemment, en attendant, il faut prendre ces informations avec des pincettes.