Huawei a dévoilé le Mate 9, ainsi que sa nouvelle version de son interface constructeur, EMUI 5.0. Rapide tour d’horizon de cette nouvelle interface, basée sur Android 7.0 Nougat.

cwv2rhdvqam08an

Au cours d’une conférence de presse, le constructeur chinois Huawei à dévoilé son nouveau flagship, le Mate 9, ainsi que la nouvelle version de son interface constructeur : EMUI 5.0. Celle-ci devrait être déclinée par la suite dans toute la gamme des smartphones et tablettes Huawei, ainsi que dans la gamme des appareils de Honor, filiale de Huawei. Pour le moment, nous n’avons pas tous les détails, et en attendant notre prise en main du Mate 9, nous avons regroupé les informations rendues publiques par le géant chinois.

 

Le premier flagship hors Google sous Nougat

Déjà, on sait que EMUI 5.0 sera basé sur Android 7.0 Nougat, faisant donc de Huawei le premier constructeur à proposer un véritable flagship en Europe avec la dernière version d’Android. Si LG avait été le premier en proposant le LG V20, celui-ci n’est pas commercialisé en Europe, mais uniquement dans certains pays comme aux États-Unis.

cwwadafusaa11sp

 

Le tiroir d’applications fait son apparition

Au cours de sa conférence, Huawei a annoncé quelques-unes des fonctionnalités que l’on pourra retrouver au sein de EMUI 5.0. Mais la première qu’on retiendra c’est la possibilité (optionnelle) d’avoir un tiroir d’applications. C’est la première fois que le constructeur propose cela, et cela devrait faire plaisir à ceux qui étaient rebutés par l’absence de celui-ci.

 

Deux empreintes = deux comptes

On pourra également changer de profil lié à différentes empreintes enregistrées, couplé avec Privacy Space, une fonctionnalité de sécurité, similaire à Knox de Samsung. Chaque utilisateur aura alors le droit à sa propre session. On trouve également la fonctionnalité App twin qui permet de se connecter avec deux comptes différents sur les services comme Facebook ou WhatsApp.

cwwe1hbuaae4oxu

 

Les fonctionnalités intelligentes

Dans son Mate 9 et dans Emotion UI 5.0, Huawei a intégré des fonctionnalités intelligentes. On trouve du machine learning avec des algorithmes permettant d’optimiser la place occupée par les applications et fichiers, une meilleure allocation des ressources processeur, ainsi qu’une meilleure allocation de la mémoire vive. Huawei a également abordé le problème de la fragmentation, une problématique qui parlera aux utilisateurs les plus anciens de Windows. Huawei propose le contrôle vocale intelligent. Il est alors possible de retrouver son téléphone en lui demandant à voix haute où il se situe.

cwv4qnfuaaq7nsl

 

Le partage facilité

Huawei a également intégré la fonctionnalité Share. Celle-ci permet de partager des photos et des documents entre plusieurs terminaux, avec une vitesse supérieure de 100x par rapport au Bluetooth. On imagine donc que le constructeur utilise le Wi-Fi, contrairement à la technologie Beam d’Android. Une technologie qui s’approche donc d’AirDrop d’Apple.

 

Le capteur d’empreintes pour naviguer

Enfin, pour la version Porsche Design, Huawei a également présenté un nouveau mode de contrôle à l’aide du capteur d’empreintes justement, comme illustré dans la photo ci-dessous. Une fonctionnalité qui nous fait penser à celle présente sur Android 7.1 Nougat et qui est exploitée sur les Pixel et Pixel XL.

capture-decran-2016-11-03-a-14-24-17

 

Pour aller plus loin

Nous avons réalisé une galerie des slides présentées lors de la conférence Huawei Mate 9.