Huawei a marqué l’actualité de la semaine avec l’annonce du Mate 9 et surtout du Mate 9 Porsche Design annoncé à 1 395 euros. Ce téléphone pourrait-il devenir le porte-étendard d’Android en fin d’année après l’arrêt du Galaxy Note 7?

huawei-mate-9-verge

Cette semaine Huawei fêtait ses 10 ans sur le marché du smartphone et la marque, qui est maintenant le troisième fabricant derrière Apple et Samsung, et entendait bien marquer le coup avec l’annonce du Mate 9, son nouveau flagship.

Le fabricant a annoncé deux modèles, le Huawei Mate 9 et son écran 5,9 pouces Full HD annoncé à partir de 699 euros et le Huawei Mate 9 Porsche Design avec un écran incurvé QHD Super AMOLED de 5,5 pouces annoncé au prix exorbitant de 1 395 euros. Avec de tels tarifs, Huawei joue maintenant dans la même cour qu’Apple et Samsung en terme de tarification. Avec l’échec du Galaxy Note 7, finalement retiré de la vente, le Mate 9 pourrait permettre à Huawei de s’imposer sur ce marché.

 

A lire sur le sujet : Les Huawei Mate 9 comparés à l’iPhone 7 d’Apple et au Samsung Galaxy S7 edge

Le marché de la phablette haut de gamme est vacant

Habituellement en fin d’année, Samsung lance son deuxième flagship de l’année, une révision du Galaxy S avec un écran plus grand et un stylet que l’on retrouve sous la marque Galaxy Note, même si nous avions sauté une année en France et avions eu le droit au Galaxy S6 edge Plus à la place du Galaxy Note 5. Face au téléphone du coréen, Apple propose depuis deux ans son idée de la phablette avec l’iPhone 6 Plus, puis l’iPhone 6S Plus et l’iPhone 7 Plus.

Avec la baisse des ventes de l’iPhone, le refus de Google de généraliser la commercialisation du Pixel XL à plus de trois pays, et l’annulation pure et simple du Galaxy Note 7, Huawei pourrait bien avoir un coup à jouer sur le marché de la phablette ultra haut de gamme.

 

L’écran AMOLED incurvé se généralise

Comme sur le Galaxy Note 7, le Huawei Mate 9 en version Porsche Edition intègre un écran 5,5 pouces QHD incurvé qui prend la majorité de la face avant. On retrouve également le même type d’écran sur le Xiaomi Mi Note 2 annoncé plus tôt en octobre qui là aussi reprend un design proche du Galaxy Note 7.

ecran_mate9_wqhd

Malgré la compatibilité du Mi Note 2 avec les réseaux 4G internationaux, Xiaomi ne devrait pas commercialiser son nouveau flagship en occident, même si le fabricant prépare son lancement aux États-Unis. Huawei lui est déjà présent en Europe et aux États-Unis et va bien sortir le Mate 9 partout dans le monde.

Le choix d’un écran AMOLED, une technologie avec un temps de réponse très rapide, avec une définition aussi élevée permet à Huawei d’annoncer une compatibilité avec DayDream, la solution de réalité virtuelle de Google.

31358-76ad1530_945_556

Le Mate 9 fonctionnera avec le Google DayDream View

Sur le marché de la réalité virtuelle, l’acteur le plus établi est Samsung qui bénéficie d’un partenariat avec Oculus pour proposer l’Oculus Store sur ses terminaux et commercialiser le Galaxy Gear VR.

 

Le Kirin 960 sera plus puissant que l’Exynos du Galaxy Note 7

Lors de l’annonce du Kirin 960, la puce qui équipe le Mate 9, Huawei n’a pas hésité à comparer son processeur au Snapdragon 821 de Qualcomm, mais aussi à l’Exynos 8890 de Samsung qui équipait le Galaxy Note 7.

comparaison_kirin_snapdragon_exynos

D’après Huawei, le processeur et la puce graphique du Kirin 960 seront bien plus rapides que l’Exynos 8890 de Samsung. Comparé au Kirin 950 de l’an dernier, Huawei a donc sérieusement rehaussé les caractéristiques de son SoC, notamment la partie graphique qui était jusque là un point faible du fabricant. Le stockage fait aussi un bon en avant en passant de l’eMMC 5.1 à l’UFS 2.1 qui permet un accès plus rapide et avec de meilleurs débits aux données.

Si l’on prend en compte les optimisations que semble avoir fait Huawei à Android avec son interface EMUI 5.0, le fabricant semble avoir pris les devants dans la course à la puissance sur l’OS de Google. De l’aveu même du chinois, le Kirin 960 devrait avoir des performances en deçà de l’A10 d’Apple.

 

Un double appareil photo signé Leica

Avec les performances du téléphone, la qualité de l’appareil photo est l’un des points significatifs d’un smartphone haut de gamme. En 2016, la mode est maintenant aux smartphones équipés de deux appareils photo à l’arrière.

capteur_leica_mate9

Ce double appareil, équipé d’une stabilisation optique, permet de réaliser un zoom hybride comme sur l’iPhone 7 Plus. Les deux appareils ont une longueur focale différente, 27 et 64 mm, ce qui permet avec un algorithme de réaliser une photo avec un zoom hybride optique numérique x3.

Le Galaxy Note 7 ne proposait pas une telle solution qui permet clairement à Huawei de se distinguer. Autre point de différenciation pour le Chinois, l’utilisation d’un capteur monochrome de 20 MP pour réaliser des clichés en noir et blanc.

 

Une autonomie record avec une batterie hors-norme ?

La gamme Galaxy Note de Samsung est réputée pour son autonomie souvent parmi les meilleurs smartphones. C’est d’ailleurs en tentant d’améliorer la recharge rapide et la taille de sa batterie que Samsung semble s’être brûlé les ailes avec son Galaxy Note 7, bien que l’enquête soit toujours en cours pour trouver l’origine du problème.

mate9_4000mah_battery

Avec une batterie annoncée de 4000 mAh, le Huawei Mate 9 se place comme l’un des smartphones les mieux dotés du marché. Une telle capacité devrait lui permettre de tenir longtemps en utilisation normale ou une journée remplie d’usage lourd en consommation (jeux, GPS, téléchargements, vidéo, etc.). Pour le public professionnel visé, une autonomie importante sera sans doute un argument particulièrement important pour Huawei.

Ici en revanche, malgré les optimisations d’iOS, la batterie de 2900 mAh de l’iPhone 7 Plus ne devrait pas faire le poids.

 

Les amoureux du Note devront faire sans stylet

Si le Huawei Mate 9 tient tête au Galaxy Note sur bien des sujets et devrait donc contenter les personnes qui étaient intéresser par le téléphone de Samsung, l’absence de stylet avec le Mate 9 devrait déplaire à certains fans du Galaxy Note.

Samsung Galaxy Note 7 9

Le stylet du Galaxy Note

Depuis le premier Galaxy Note, la présence du S-Pen développé avec Wacom est l’un des meilleurs arguments du smartphone de Samsung qui a développé plusieurs outils dans TouchWizz pour optimiser au mieux son utilisation.

Difficile de savoir à quel point le stylet est un périphérique populaire parmi les clients du Galaxy Note et donc de prévoir si son absence causera du tort ou non à Huawei.

 

Mate 9 : la nouvelle référence ?

À tous les niveaux, Huawei semble avoir fait du Mate 9 un téléphone exemplaire sur le papier. Il faudra attendre le test complet du téléphone pour s’en faire une idée définitive, mais le fabricant souhaite clairement s’imposer comme la nouvelle référence haut de gamme cette année.

Hasard des événements, Huawei n’aurait pas pu souhaiter une meilleure fenêtre de lancement qu’une année où Samsung se retrouver forcer d’annuler la commercialisation du concurrent direct. Avec un Google Pixel XL aux abonnés absents, Huawei se retrouve seul sur le marché Android et face à un Apple dont les résultats sont pour la première fois en baisse sur trois trimestres consécutifs.

Nous saurons dans plusieurs mois si Huawei aura su convaincre le marché de lui faire confiance sur des terminaux aussi chers.

 

À lire sur FrAndroid : Prise en main du Huawei Mate 9 : du haut de gamme avec quelques défauts